ASSAISSEMENT DE LA VILLE DE COTONOU : Toboula aux trousses des vendeurs à la sauvette

2 ans ago | Written by
1 776 vues
0 0

ASSAISSEMENT DE LA VILLE DE COTONOU

Toboula aux trousses des vendeurs à la sauvette

Sous l’ordre du préfet du littoral, les éléments de la police républicaine sont depuis quelques jours aux trousses des vendeurs dans certains feux tricolores de la ville de Cotonou.

En effet, après un bon moment de sensibilisation, l’opération d’assainissement de la ville. Plus rien ne sera plus comme avant dans la ville de Cotonou. Autrefois certains carrefours de la ville étaient transformés en des marchés circonstanciels. Ces marchés étaient animés par des jeunes béninois et même des expatriés qui proposent de divers articles aux usagers de la route. Les carrefours Sica Toyota à Vèdoko, saint Michel, Gandhi et Marina sont entre autres les plus en vue dans cette affaire. Cette situation est à la base de plusieurs cas d’accidents car, les motocyclistes intéressés par quelconque des articles proposés n’hésitent pas à freiner à l’emporte pièce. Ces vendeurs également en se faufilant entre véhicules et motos perturbent la fluidité de la circulation. La scène qu’offrent ces vendeurs, n’est pas digne d’une ville à statut particulier comme Cotonou la vitrine du Bénin.
Bien qu’étant noble, cette lutte n’est pas sans conséquences sur la ville. Considérant le taux de chômage dans le pays, on se demande que feront ses jeunes qui pour éviter d’être des sources d’insécurité pour la ville, ont choisi de s’occuper par ces activités. La création des marchés secondaires le plus vite possible dans la ville permettra de réduire la peine de ces bras valides qui ont aussi droit au bonheur.

Édouard ADODE (Stg)

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


asp shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort