ATELIER D’APPRENTISSAGE ET PARTAGE DES GRANDES REALISATIONS DU PROGRAMME ASGOL3 DE LA COOPÉRATION SUISSE : Les résultats obtenus en 4 ans de mise en œuvre dans les communes présentés

2 mois ago | Written by
1 638 vues
0 0

 

Le centre le Rucher de Komiguéa dans la commune de N’Dali a abrité le mercredi 25 novembre 2020, l’atelier technique du programme d’Appui au Secteur de la Gouvernance Local (Asgol 3) de la Coopération Suisse. L’objectif était de présenter les grandes réalisations du programme et de partager les apprentissages acquises au cours des 4 ans de mise en œuvre du programme. La séance de travail a connu la présence du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, de la directrice de Care international Bénin-Togo Joyce Sepeno, de la Cheffe de la Coopération Internationale de la DDC au Bénin Élisabeth Pitteloud, des représentants de plusieurs structures partenaires de la Coopération Suisse, des maires des départements du Borgou et de l’Alibori et ou leurs représentants, d’une équipe du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale et bien d’autres.

Samira Zakari

Depuis plus de 3 ans déjà, la Coopération Suisse dans le cadre de la mise en œuvre du programme Asgol 3 a appuyé les intercommunalités du Nord Bénin notamment l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob) et l’Association pour l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (Apida) à réussir dans leur rôle d’accompagnement des communes pour l’amélioration des services rendus aux communautés. Grâce au travail qui a été accompli avec le suivi et l’appui conseil de Care International Bénin-Togo, des prouesses ont été réalisées, plusieurs communes des deux départements du Borgou et de l’Alibori se présentent aujourd’hui comme des références en matière de bonne gouvernance. Ainsi, à la fin de la troisième phase de ce programme, il était donc important de faire le bilan des actions menées et évaluer les résultats obtenus afin d’explorer de nouveaux terrains pour plus d’impacts.

Joyce Sepéno, représentante de Care International Bénin-Togo, a dans son discours lors de l’ouverture de l’atelier, exprimé toute sa satisfaction de voir que les fruits ont tenu la promesse des fleurs au bout de 4 ans de mise en œuvre du programme Asgol 3. « Les partenaires du programme Asgol 3 ont été renforcé et ont acquis des savoirs, savoir-être, savoir-faire qui leur ont permis d’impacter de façon durable les populations de l’Alibori et du Borgou », a t-elle fait savoir tout en remerciant la Coopération Suisse mais aussi le gouvernement béninois pour la confiance placée en Care international en l’associant au programme en tant qu’opérateur.

À sa suite, la cheffe du Bureau de la coopération Suisse Élisabeth Pitteloud, a pris la parole pour préciser que l’atelier qui réunit tous les partenaires du programme Asgol s’inscrit dans le cadre du développement des capacités de gestion des connaissances et du savoir. À l’en croire, pour bien agir, « il faut aussi réfléchir à ce qui a été fait pour tirer des leçons et voir comment on peut faire mieux ». Aussi a-t-elle précisé que la mise en place d’un opérateur de suivi, de coordination et de renforcement de capacité qu’est Care international, a permis aux différents acteurs de recourir à son expertise technique. Toute chose qui a permis de parvenir à de bons résultats.

Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé représentant le ministre de la décentralisation s’est réjoui de ce que, grâce au programme Asgol 3 de la coopération Suisse, l’accès des communautés aux services sociaux de base dans les départements du Borgou et de l’Alibori est devenu plus facile. Aussi, la qualité de la gouvernance, et les conditions de vie des populations ont-elles connu une amélioration. Djibril Mama Cissé a, au regard des actions menées qui ont véritablement impacté les populations, exprimé sa gratitude au bureau de la Coopération Suisse.

La suite de l’atelier a permis aux différentes intercommunalités notamment l’Adecob et l’Apida de faire la présentation des actions menées à l’actif du programme Asgol 3, dans différents secteurs au niveau des communes de leur département, et les résultats obtenus.

Les participants ont également eu l’occasion de poser des questions et de proposer des stratégies qui permettront d’atteindre plus de résultats pour les programmes à venir.

L’atelier a également permis aux participants de visiter le marché d’information sur les résultats et changements majeurs du programme Asgol 3 exposé dans l’enceinte du centre pour la circonstance.

Article Categories:
A la une · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *