BÉNIN/COMMUNALES : Matin Assogba remonté contre les propos racistes de Gansè

5 mois déjà | Écrit par
2 720 vues
0 0

Le président de l’Association de Lutte Contre le Racisme, l’Ethnocentrisme et le Régionalisme (Alcrer-Ong) Martin Assogba a réagi contre les propos régionalistes tenus par Armand Gansè dans une vidéo qui fait le tour de la toile. L’actuel Directeur Général de la Société de Gestion des Marchés Autonomes (Sogéma) avait tenu ces propos lors des campagnes d’une élection au Bénin. S’exprimant en langue Fongbé dans la vidéo, l’homme qui regrette aujourd’hui ses propos avait affirmé clairement, « nous ne serons pas ici en temps que fils de Bohicon, et par exemple un Fulani viendra être notre député. Nos ancêtres nous en demanderont des comptes… Ces Fulani qui n’ont pas de totems chez eux et qui peuvent encore reprendre leurs femmes après adultère »

En réaction contre ces propos discriminatoires dans un audio fait et partagé sur les réseaux sociaux, le président de l’Ong Alcrer a exprimé son amertume. Selon lui, les propos de Armand Gansè sont à condamner, dans un contexte où le Chef de l’État Patrice Talon prône l’unité des filles et fils du Bénin. « Le Fulani n’est pas béninois ? Et lorsqu’il a envie d’être candidat, pourquoi n’en l’empêcher ? Quand il a le droit de vote, il a aussi le droit d’être candidat. Mais ce n’est pas bien… Sortez rapidement ses propos de votre campagne, sinon vous m’aurez toujours sur votre chemin », a-t-il menacé. A en croire Martin Assogba, point n’est besoin de diviser pour régner.

Le président de l’Ong Alcrer a saisi l’occasion pour inviter les citoyens béninois à la solidarité et à l’unité nationale.

Wilfried AGNINNIN

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
bornova escort
php shell