BENIN DIGITAL TOUR : Aurélie Adam Soulé a lancé l’édition 2020 à Parakou

2 mois ago | Written by
728 vues
0 0

Le Collège d’Enseignement Général (Ceg) d’Albarika a abrité le samedi 14 novembre 2020, la cérémonie de lancement de l’édition 2020 du Bénin Digital Tour. Ce projet qui vise à former les citoyens béninois de 50 communes sur les métiers du numérique est une initiative de l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Électroniques et de la Poste (Absu-Cep) du ministère du numérique et de la digitalisation. Cette édition a été lancée par la ministre Aurélie Adam Soulé en présence du directeur général de l’Absu-Cep Émile Kougbadi, de la directrice du collège Albarika, des autorités politico-administratives de la ville et des apprenants.

Samira ZAKARI

 

C’est partir pour la caravane de sensibilisation de l’Absu- Cep dans 50 commune du Bénin sur l’usage des services numérique dans le cadre de la deuxième édition du Bénin Digital Tour. Pendant plus d’un mois, les citoyens notamment les élèves, les étudiants, les artisans, les fonctionnaires de l’État des communes bénéficiaires recevront des formations sur le web et la communication, le traitement des textes, les médias sociaux, le commerce en ligne, les ressources en ligne pour l’éducation, l’entreprenariat numérique, les e-services du gouvernement et bien d’autres.

Au cours de la cérémonie qui a consacré le lancement de cette édition du Bénin Digital Tour, la directrice du Ceg Albarika, le représentant de la Direction Départementale de l’Enseignement Général, Technique de la Formation professionnelle, le maire de la ville de Parakou et le secrétaire général de la préfecture du Borgou représentant le préfet absent ont à tour de rôle salué les efforts du gouvernement pour faire du Bénin une référence en matière du numérique. Aussi ont t-ils salué l’initiative de la création des points numériques communautaires qui rapprochent les citoyens d’internet peu importe où ils se trouvent dans le pays. Aussi n’ont-ils pas manqué de remercier la ministre et son équipe pour avoir choisi la ville de Parakou et un collège pour abriter le lancement de la seconde phase du Bénin Digital Tour.
Pour le directeur général de l’Absu-Cep Émile Kougbadi, le gouvernement en initiant le Bénin Digital Tour veut faire des béninois, des citoyens digitaux. D’où la nécessité d’organiser des formations en masse, des formations avancées, évoluées afin de permettre au plus illettré des béninois de savoir comment tout au moins allumer et éteindre l’ordinateur et de là, écrire son prénom. « L’objectif est de parvenir à former environ 11 000 personnes. Et seulement en 3 jours nous avons eu 5017 inscrits sur la plateforme en dehors de ceux qui vont s’inscrire directement sur les lieux de formation qui sont les points numériques communautaires et les salles de classes numériques installées dans les établissements », a fait savoir le Dg. Il a fini en remerciant les populations qui ont compris que le numérique est important pour eux dans leurs différentes activités.

La ministre Aurélie Adam Soulé a, avant de procéder au lancement, rappelé que 8 sessions de formation qui dureront chacune 3 jours sont prévues pour le Bénin Digital Tour. À en croire la ministre, « le Bénin Digital Tour est un projet qui s’inscrit dans le Programme d’Action du Gouvernement et vise à transformer le Bénin en la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélèration de la croissance et l’inclusion sociale ». Elle a donc invité les participants à suivre avec intérêt les modules de formation qui leur permettont d’être totalement moulé dans le numérique.

Les parents d’élèves présents et les élèves eux-mêmes très contents de l’initiative du gouvernement ont promis s’inscrire pour prendre part aux séances de formation. Toute chose qui selon eux, leur assurera un meilleur avenir et permettra d’éviter le chômage.

Article Categories:
A la une · Actualité · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *