BLANCHIMENT DE CAPITAUX AU BÉNIN : Des magistrats outillés

2 mois ago | Written by
2 067 vues
0 0

 

Renforcer les capacités de 20 magistrats de la Cour d’Appel (Ca) de Parakou sur le blanchiment de capitaux et les infractions sous-jacentes ainsi que les techniques d’enquêtes et les poursuites pénales. Tel est l’objectif global d’un atelier de formation ouvert le mercredi 25 novembre 2020 dans un hôtel de la ville de Parakou. Elle s’inscrit dans le cadre des réformes en faveur de la spécialisation des acteurs de la justice en matière de la lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin. Cette formation est organisée par Social Watch Bénin à travers le Programme d’Appui à la Lutte contre l’Impunité et au Renforcement de l’État de Droit en République du Bénin (Palired) en collaboration avec le ministère de la justice et de la législation ainsi que l’école de formation des professions judiciaires. Le Palired financé sur le Fonds Européen de Développement (Fed) a été mis en œuvre à la suite du contrat signé en août 2019 entre la délégation de l’Union Européenne (Ue) en République du Bénin et l’organisation non gouvernementale Transparency International.

Pendant trois jours, les participants seront outillés sur plusieurs thématiques. Il s’agit entre autres du cadre juridique et institutionnel de lutte contre le blanchiment de capitaux, des mesures de prévention et la répression du blanchiment de capitaux et de la coopération internationale en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux. A la fin de cet atelier de formation, les magistrats auront acquis de nouvelles capacités sur les poursuites et condamnations de blanchiment de capitaux et infractions sous-jacentes ainsi que des mesures de confiscation des actifs criminels.

Il faut rappeler que cet atelier de formation qui prend fin le vendredi 27 novembre 2020 a été déjà initié à l’intention de 30 magistrats de la Cour d’Appel (Ca) de Cotonou et 20 d’Abomey.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *