BORGOU/MAUVAISE UTILISATION DES MÉDICAMENTS PHARMACEUTIQUES : Les professionnels de la santé en croisade contre le phénomène

2 mois ago | Written by
1 183 vues
0 0

Les professionnels de la santé, les directeurs départementaux, l’association des producteurs et éleveurs, celle des vétérinaires ainsi que des médecins biologistes du Borgou, ont été sensibilisés le vendredi 20 novembre 2020 sur la pratique de l’automédication et surtout sur la consommation abusive des antibiotiques. C’est à travers la semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens édition 2020 organisée par le ministère de la santé béninois avec l’appui technique et financier de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms).

Pour le docteur Koudjo Tokpanou chef cellule départementale du Conseil National de Lutte contre le Vih /Sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Infections Sexuellement Transmissibles et les Épidémies (Cnls-Tp) du Borgou, la pratique de l’automédication prend de plus en plus d’ampleur dans le rang des populations avec à la clé des conséquences néfastes sur la santé humaine. Au regard de la dangerosité de ce phénomène, il urge selon lui, de sensibiliser les populations.

Dans son discours du lancement le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a fait savoir que la mauvaise utilisation des médicaments pharmaceutiques constitue un moyen de destruction massive autant que la bombe. « Des études ont montré que d’ici 2050, plus de 10 millions de décès seront dus aux résistances antimicrobiennes, contre 8 millions de décès liés au cancer et un million causé par le diabète », a-t-il illustré. L’autorité préfectorale a invité les uns et les autres à une forte mobilisation pour changer les habitudes et assurer une parfaite santé pour tous afin de promouvoir un usage raisonné de ces médicaments et d’en assurer l’efficacité pour les générations présentes et celles à venir.
Il faut rappeler que « unis pour préserver les antimicrobiens », est le thème retenu par l’Oms dans le cadre de la célébration de cette semaine. Les manifestations prennent fin le 24 novembre 2020.

Wilfried AGNINNIN

 

 

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *