CAMEROUN : Le coronavirus sauve une femme du viol

5 mois déjà | Écrit par
2 189 vues
2 0

 

« Je suis actuellement un traitement au Covid-19! Maintenant, si tu veux me violer, tu es libre. Je t’aurais prévenu ». Tels sont les propos mensongers d’une jeune fille pour échapper à un viol.
En effet, ivre après la célébration de son anniversaire, selon les informations fournies par Camer.be (Bruxelles), à 4h du matin, une jeune fille âgée de 29 ans, aurait été victime d’un viol par son voisin. Après avoir intimé l’ordre à la concernée de se garder d’appeler à l’aide, ceci en pointant un couteau sur elle, un jeune homme la trentaine tente de jeter son dévolu sur sa voisine quand celle-ci lui sort des propos, faces auxquels il se trouve pris de dégoût.
Suite à cette déclaration, la peur s’est ainsi installée chez le voisin. Ce dernier, sans plus tarder, a remonté sa culotte tout en remerciant le bon Dieu de l’avoir épargné du nouveau coronavirus.
A la vérité, la jeune victime a eu recours à cette ruse pour simplement échapper au viol, ce qui a d’ailleurs marché. Et dès lors, le fameux voisin est porté disparu.
Pour les habitants du quartier New Deide, lieu de la scène, il est souvent utile et même nécessaire de procéder par le mensonge pour trouver une solution à une équation sociale difficile à résoudre.

Huguette LAWANI (Stg)

Catégorie :
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort