178 vues

CAN EGYPTE 2019

Quand des rongeurs tiennent tête aux lions

Qui l’eut cru! Les Ecureuils contraignent les lions indomptables du Cameroun au match nul et se qualifient pour les huitièmes de finale. Une première dans l’histoire du football béninois. C’était lors de la dernière journée des phases de poule, mardi 2 juillet dernier.
0-0. C’est le score nul et vierge qui permettra à Michel Dussuyer et sa formation de goûter au second tour d’une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations.
A la quête de la tête du classement, les poulains du sélectionneur camerounais, Clarence Seedorf n’ont pu trouver la faille. Saturnin Allagbé est resté ferme dans ses 7m32 avec l’aide de la ligne défensive gérée de main de maître par Khaled Adénon. Quel match! Quelle détermination! Les Ecureuils ont livré une énorme rencontre face aux champions en titre en déjouant les pronostics pour ceux qui pensaient vendre moins chère leur peau. Des rongeurs qui tiennent tête aux lions. C’était incroyable, mais ils l’ont fait.
Inscrits parmi les meilleurs troisièmes avec trois points pour cette Can à 24 équipes, les Ecureuils iront à la conquête des lions de l’Atlas, le Maroc. Ce sera le 5 juillet prochain.
L’exploit est déjà réalisé. Mais les Ecureuils n’ont pas encore dit leur dernier mot même si le Maroc n’a pas encore fléchi pour cette Can. Les Ecureuils peuvent rêver des quarts de finale. Il suffit d’y croire avec leur douzième homme car ils n’ont plus rien à perdre. Impossible n’est pas Ecureuils. Ils l’ont prouvé.

Wahabou ISSIFOU

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

178 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *