COMMUNALES ET MUNICIPALES DE 2020: Le grand zoom les huit maires du Borgou

3 mois déjà | Écrit par
5 863 vues
0 0

Démarrée le 21 mai dernier, l’installation des conseils communaux et municipaux du Borgou assortie de l’élection ou de la désignation de l’exécutif de chaque commune a connu son épilogue le samedi 6 juin dernier. Ainsi, après quelques jours de pause due au blocage noté par endroit, ce qui fut rapidement enlevé grâce au vote de la loi explicative du code électoral ; les choses sont rentrées dans l’ordre. Désormais, les communes de Sinendé, de Bembéréké, de Kalalé, de Nikki, de N’Dali, de Pèrèrè, de Tchaourou et de Parakou ont leurs maires, les adjoints et chefs d’arrondissement conformément à la loi.

La rédaction

La tâche n’a du tout pas été facile pour le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé qui, comme ses collègues des autres départements, a été confronté au blocage dû à l’imbroglio juridique noté au cours de l’installation des nouveaux conseils communaux et municipaux du fait de défaut de consensus au sein des conseillers du même parti. Mais au finish dans le Borgou aucun des anciens maires n’a pu bénéficier de la confiance de leurs mandants. Ainsi, les nouvelles huit têtes des communes du Borgou présentent des profils et expériences divers.

Communes de Sinendé

Ancien deuxième adjoint au maire sortant, Sanni Bio Kouri du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) est désormais celui sur qui repose le développement de la commune de Sinendé. Nanti d’une licence en géographie, il est un fin connaisseur de la politique locale puisqu’ayant une expérience politique qui force l’admiration. Déjà, il compte travailler avec toutes les forces vives de Sinendé pour mieux faire face aux défis notamment en ce qui concerne le foncier et autres.

Bembéréké

Yaya Garba, ancien député à l’Assemblée nationale 7e législature, il est le nouveau maire de Bembéréké. Il est élu sur la liste Fcbe parti majoritaire dans cette commune. Son élection est le résultat de son engagement politique et sa fidélité à l’ancien chef de l’Etat Boni Yayi.
Juste après son élection à la tête de la commune de Bembéréké, l’honorable Yaya Garba ne considère plus ses adversaires politiques comme des ennemis. Mais il voit plutôt les problèmes de sa commune comme des bêtes à abattre à tout prix au cours des six années de son mandat pour le bonheur des populations de Bembéréké.

Nikki

Issu d’un accord de gouvernance entre le Bloc Républicain et l’Union Progressiste, Roland Lafia est le nouveau locataire de l’hôtel de ville de Nikki. Le nouveau maire de Nikki est donc un jeune militant du Bloc Républicain qui devra faire avec ses aînés en politique qui ont encore beaucoup à apporter au développement de la cité impériale.
Il est donc clair que l’humilité et la détermination doivent être ses alliés pour mener à bien ses ambitions pour sa commune.

Pèrèrè

A l’unanimité, les 19 conseillers de la commune de Pèrèrè ont porté leur choix sur Abdoulaye Nouhoun Alassane de l’Union Progressiste qui remplace ainsi Mariétou Tamba.
Abdoulaye Alassane aura donc pour défi d’œuvrer pour le désenclavement de Pèrèrè qui reste jusque-là une commune fort rurale. Le nouveau maire peut facilement prendre en main les affaires de cette commune au vue de l’unanimité qui s’est formée autour de lui.

Parakou

Lui, il n’est plus à présenter, docteur en droit public et enseignant à l’université de Parakou, Aboubacar Yaya était longtemps pressenti à la tête de la commune de Parakou. Ainsi, la désignation de l’ancien ministre d’Etat sous Boni Yayi, par les barrons de la Fcbe pour succéder à Toko, n’a donc pas été une surprise.

Commune de N’Dali

Le nouveau locataire de la mairie de N’Dali Daouda Saka Méré est né le 9 mars 1972. Il a étudié à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) à la Faculté des Sciences de la Santé (Fss). L’homme qui est aujourd’hui la première autorité de N’Dali avait occupé le poste du Chef Service Affaires Financières de l’hôpital de zone de Kandi. Il pense travailler durant les 6 ans en commun accord avec tous les acteurs engagés pour le développement de la commune.

Commune de Kalalé

Bani Chabi Tidjani est devenu le plus jeune maire de la quatrième mandature des conseillers de la décentralisation. Il a été élu le 29 mai dernier à 28 ans sur la liste Union Progressiste avec 17 voix sur les 29 conseillers que compte Kalalé. Le jeune maire a étudié à l’Université d’Abomey-Calavi. Aujourd’hui, il est titulaire d’un master en climatologie. Le nouveau locataire a invité les uns et les autres à fédérer leurs efforts pour relever les défis de la commune de Kalalé.

Commune de Tchaourou

Le samedi 6 juin dernier, Jonathan Dominique Awo, a été désigné par le bureau national du parti Union Progressiste (Up) pour assurer la destinée de la commune de Tchaourou pour les 6 prochaines années. Ancien président du Conseil d’Administration de la Caisse Locale de Crédit Agricole Mutuelle (Clcam) de Tchaourou et de Parakou, le nouveau maire est un opérateur économique hors pair. Militant engagé du parti Union Progressiste, Jonathan Dominique Awo est résolument engagé pour le développement économique, social et culturel de la commune de Tchaourou. Le nouveau locataire compte tisser la nouvelle corde au bout de l’ancienne.
Voilà donc les huit nouvelles figures qui formeront prochainement l’exécutif de l’Association pour le Développement du Borgou (Adécob).

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort