CONCERT EN HOMMAGE DE MAMA FRANCO : Une icône de la musique septentrionale célébrée

3 mois ago | Written by
806 vues
0 0

Les artistes du septentrion ont rendu un vibrant hommage à l’artiste Mama Franco décédé le 15 octobre 2007. C’est à travers un concert live qui a eu lieu la nuit du samedi 17 octobre 2020 au Relax Nora de la ville de Parakou. Placé sous le haut parrainage de Charles Toko, de Issaka Yodoma et de Louange Alavo, ce concert a connu la participation du Directeur Général (Dg) du Fonds des Arts et de la Culture (Fac) Gilbert Déou Malé, du directeur de la maison de la culture et du tourisme de Parakou Marcel Orou Fico et bien d’autres personnalités.

Wilfried AGNINNIN

L’artiste chanteur Mama Franco reste et demeure dans le cœur des populations du septentrion. Treize ans après la mort de Moussa Mama de son vrai nom, ses fans se rappellent encore de lui. A travers un concert 100% live digne de nom, le fan club « Siba Franco Junior” en collaboration avec plusieurs artistes du septentrion, a révélé à la population parakoise et devant un public fou, le fruit d’une longue période de répétition sur les œuvres musicales de l’illustre disparu. La vivacité, la qualité et la ténacité des différents artistes sur le podium ont témoigné la grandeur du feu Mama Franco.

 

Tour à tour, Siba Franco Junior, Bourou’s Man, Alpha Mim, Baguibado, Séidou Barasuno, Mike le Charmeur, Amy Mako, Lamatou Mako, Siba Bori ou encore Im’ran, ont parcouru le répertoire musical du feu Mama Franco. La substance des chansons de l’illustre disparu se résume aux louanges traditionnelles en milieu baatonu, à l’éducation, la paix et la culture.

En appréciant le concert, le fils aîné du défunt, Mama Siba à l’état civil et Siba Franco junior de son nom d’artiste, a remercié tout ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la réussite de cet événement. Il a fait savoir que l’œuvre de Mama Franco sera pérennisée. A l’en croire, un projet est en cours dans ce sens.

De son côté, l’artiste Séidou Barasuno, pense que les œuvres de Mama Franco doivent être valorisées et révolutionnées à l’ère du numérique.

Le Dg Fac Gilbert Déou Malé a, pour sa part, remercié les organisateurs de ce concert live. A l’en croire, le gouvernement béninois est engagé à faire la promotion de la culture au Bénin à travers les artistes.

Les organisateurs pensent rééditer la commémoration l’année prochaine.

Article Categories:
A la une · Actualité · Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *