CONSEIL COMMUNAL DE BANIKOARA : Elise Tama de l’Up prépare-t-elle une rébellion ?

6 jours déjà | Écrit par
5 187 vues
0 0

 

Conformément à la loi, les 77 maires de la quatrième mandature de la décentralisation sont déjà connus suivant la volonté des partis politiques et non des individus qui autrefois usaient de mille et une manière pour s’imposer au sein des conseils communaux et municipaux. Cependant, dans plusieurs communes, on note avec regret que certains élus ont toujours de la peine à se plier à la volonté de leur chapelle politique se croyant plus malins ou plus forts que tous.
C’est ce qui semble se dégager des faits et gestes d’Elise Tama, élue de l’Union Progressiste à Banikoara, qui apparemment continue de rêver du poste de maire dans cette commune contre la volonté de son parti. Ainsi, ce rêve manqué ou du moins retardé, semble se transformer en germe de rébellion dans l’esprit de cette conseillère qui n’a pas pu cacher cette velléité au cours de la dernière session ordinaire du conseil communal de Banikoara. Son alignement derrière les conseillers du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) pour tenter en vain de faire échec aux votes au cours de cette première session du conseil de la quatrième mandature était visiblement l’expression de cet esprit de désolidarisation que les réformes du système partisan entreprises par le chef de l’État Patrice Talon, visent à éradiquer à tout prix.
Alors, une fois démasquée, Élise Tama doit pouvoir faire preuve de sagesse et de grandeur d’esprit en prenant son mal en patience. Car, chaque a son temps, dit-on.

Edouard ADODE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *