CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE CONCERTATION ET DE COORDINATION DU BORGOU : La sécurité territoriale et le mariage des enfants au cœur des échanges

3 mois ago | Written by
2 353 vues
0 0

 

La deuxième session ordinaire du Conseil Départemental de Concertation et de Coordination (Cdcc) du Borgou au titre de l’année 2020 a eu lieu le mercredi 14 octobre 2020 à la salle de réunion de la préfecture de Parakou. Au cours de cette séance, les maires du Borgou et les chefs des services déconcentrés de l’État du département ont échangé autour de plusieurs questions liées notamment à l’insécurité, le foncier, le fonctionnement des cantines scolaires, l’éducation et le mariage des enfants. C’est le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé qui a présidé cette session.
Wilfried AGNINNIN

 

La question de la sécurité territoriale et du mariage des enfants préoccupe le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé. Ainsi, elle a été débattue de long en large au cours de la session ordinaire du Cdcc du Borgou. Au cours de cette séance, le Directeur Départemental de la Police Républicaine (Ddpr) du Borgou Rodrigue Ahouéya, a fait l’état des lieux aux participants de la sécurité dans le Borgou. Le Ddpr a fait également des propositions de stratégies pour le démantèlement des foyers d’insécurité dans le département. Une communication a été présentée sur les causes, conséquences et approches de solutions pour éradiquer le phénomène du mariage des enfants dans le département du Borgou. Les maires du Borgou et les chefs des services déconcentrés de l’État du département, ont également eu droit à des communications sur le foncier, le fonctionnement des cantines scolaires et l’éducation.
A l’ouverture de la séance, le président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob) Garba Yaya a soulevé quelques préoccupations liées à la gestion des communes de son département. Il s’agit entre autres, de l’insuffisance du personnel administratif, du contrat élevé entre les communes et le service des impôts, le retard dans le paiement des allocations familiales, le manque d’enseignants et du personnel de la santé.
Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, a, dans son allocution, fait savoir que la sécurité est une question qui préoccupe le gouvernement du président Patrice Talon qui travaille pour que le Bénin continue d’être un pays de paix. L’autorité préfectorale, a invité les élus communaux à jouer convenablement leur rôle pour l’atteinte des objectifs de développement local.
A la fin de la session, les participants ont pris l’engagement de jouer leur partition pour relever les défis qui se dressent à eux.

Article Categories:
A la une · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *