CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 11 JUILLET : L’évaluation des enseignants de la maternelle et du primaire invalidée

2 ans ago | Written by
1 658 vues
0 0

CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 11 JUILLET

L’évaluation des enseignants de la maternelle et du primaire invalidée

. La reprise fixée au 28 juillet prochain

Le rendez-vous hebdomadaire des ministres s’est tenu le mercredi 11 juillet dernier sous la présidence de son excellence Patrice Talon. Plusieurs dossiers ont été approuvés au titre des communications, notamment la reprise de l’évaluation des compétences pédagogiques des enseignants des écoles maternelles et primaires publiques, pour le renforcement de leurs capacités. Le conseil a décidé de fixer la date de la reprise des épreuves au 28 juillet prochain
Wahabou ISSIFOU

Suites aux irrégularités constatées lors de l’évaluation des compétences pédagogiques des enseignants des écoles maternelles et primaires publiques organisée le 16 juin dernier, le gouvernement de Patrice Talon a décidé simplement d’invalider cette évaluation et de la reprendre le 28 juillet prochain. En effet, dans le but de mettre en place, au titre de la formation continue des enseignants, des programmes de renforcement de capacités pertinents répondants à leurs besoins, le gouvernement a ainsi entrepris de réaliser un diagnostic de leurs capacités pédagogiques. Ainsi, cette évaluation du 16 juin a été émaillée de nombreuses défaillances et irrégularités selon le gouvernement. Plusieurs omissions ont été constatées sur les listes de composition de certains enseignants. De plus, d’autres n’ont carrément pas pris part aux épreuves d’évaluation. Et vu ces dysfonctionnements qui n’ont pas permis au ministère des enseignement maternel et primaire, de prendre la mesure de la situation réelle en vue de la conception et de la mise en œuvre d’un programme efficace de renforcement de capacités, pour relever le niveau de qualification des enseignants, améliorer la qualité de l’enseignement et les performances du système éducatif béninois, le gouvernement a pris la bonne résolution en décidant de reprendre ces évaluations pour l’avenir de l’école béninoise. Afin d’assurer la participation de tous les acteurs du système éducatif, dans des conditions d’organisation et de crédibilité requises, les enseignants composeront dans les mêmes matières à savoir le français, les mathématiques et la pédagogie appliquée.
Une décision qui vient à coup sûr soulager et dissiper les inquiétudes de ces enseignants qui ont été d’une manière ou d’une autre victime des dysfonctionnements constatés lors des évaluations passées.

Article Categories:
A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort