CONSÉQUENCES DES DERNIERES PLUIES À PARAKOU ; Plusieurs salles de classes décoiffées et écroulées

4 semaines déjà | Écrit par
299 vues
0 0

 

Quatre salles de classes du Collège d’Enseignement Général (Ceg) d’Okédama dans la ville de Parakou se sont écroulées. Ces dégâts ont été occasionnés par la dernière pluie accompagnée d’une grande tornade qui a eu lieu la nuit du samedi 25 avril dernier. Pour le directeur du Ceg Okédama Adam Orou Yèra ces infrastructures pédagogiques construites en matériaux précaires sont d’une grande importance pour son établissement, car le manque criant de salles de classes pose toujours problème. «… On est vraiment surpris que ce grand vent emporte ces 4 salles de classes. Il n’y a que des classes volantes, mais on utilise ces salles de classes pour faire cours », a laissé entendre le premier responsable du Ceg Okédama au micro de Fraternité Fm.
Après cet incident, les responsables de l’établissement ont tenu informer les autorités départementales en charge de l’éducation et celles politico-administratives notamment le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé et le maire Charles Toko. Le directeur Adam Orou Yèra invite les personnes de bonne volonté à venir en aide à son établissement.
Dans le même temps, la nuit du lundi au mardi 21 Avril dernier des salles de classes ont été décoiffées à l’Ecole Primaire Publique (Epp) Bah-Mora située dans le deuxième arrondissement de Parakou. Cela fait suite à la grande pluie accompagnée d’un vent violent qui a eu lieu cette nuit.
Au regard de ces dégâts, les autorités à divers niveaux sont appelées à réagir en faisant le geste utile pour sauver les élèves de ce collège en ces débuts de la rentrée des classes après un long congé.

Wilfried AGNINNIN

Catégorie :
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *