CONSTRUCTION DU PONT DE DOUGOULAYE ENTRE GOGOUNOU ET SEGBANA : La Coopération Suisse à travers l’Apida met fin au calvaire des populations

2 mois ago | Written by
2 106 vues
0 0

 

La Coopération Suisse à travers l’Association pour la Promotion de l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (Apida) a rendu effective la réalisation du pont de Dougoulaye et met ainsi fin à plusieurs décennies de calvaire des populations des communes de Gogounou et Ségbana. Au vue de l’importance de cette infrastructure pour les deux communes, plusieurs personnalités politico-administratives dont le Directeur de Cabinet du Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, le Préfet de l’Alibori, la Cheffe de la Coopération Internationale de la DDC au Bénin, le Président de l’Apida, les maires des communes de Gogounou, Ségbana, Kandi, la première adjointe de Malanville, le Secrétaire Exécutif de l’Apida, le Roi de Dougoulaye et les populations bénéficiaires, ont pris part à la cérémonie d’inauguration de ce joyau le jeudi 26 novembre dernier à Dougoulaye dans la commune de Gogounou. 

Barnabas OROU KOUMAN

Plus de 11.000 âmes sont désormais à l’abri des noyades, des pertes en vies humaines, des difficultés liées au bon déroulement de leurs activités agricoles et économiques dans le département de l’Alibori. Ceci, grâce à la Coopération Suisse qui à travers l’Association pour la Promotion de l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (Apida), a financé la réalisation du fameux pont de Dougoulaye. D’un coût global de 173 millions, l’ouvrage de franchissement qui relie les communes de Gogounou et Ségbana est désormais une réalité. L’inauguration de ce chef-d’œuvre a eu lieu à Dougoulaye le jeudi 26 novembre dernier.

Le maire de la commune de Gogounou avec un large sourire aux lèvres a au cours de la cérémonie d’inauguration salué la Coopération Suisse pour cette délivrance. Selon Bary Tidjani, la réalisation du pont de Dougoulaye met fin aux nombreux drames enregistrés sur l’axe Gogounou-Zougou-Pantrossi-Ségbana. Au nom des populations des deux communes, il a promis assurer un bon entretien de l’ouvrage.

Bio Sarako Tamou, maire de la commune de Banikoara et président en exercice de l’Apida, n’a pas manqué de témoigner sa gratitude à l’endroit de celui qu’il a appelé « Partenaire légendaire de l’Apida ». Pour lui, l’impact des nombreuses actions de la Coopération Suisse dans les communes de l’Alibori n’est plus à démontrer. C’est d’ailleurs cette reconnaissance qu’il a tenu à témoigner de façon symbolique en offrant un présent à la Cheffe de la Coopération Internationale de la Ddc au Bénin et sa collaboratrice.

Pour le préfet de l’Alibori Moussa Mouhamadou, l’ouvrage de franchissement de Dougoulaye ne va profiter qu’aux communes de Gogounou et Ségbana seules. Tout le département de l’Alibori et même une partie du Nigéria en bénéficiera.

Le Directeur de Cabinet du ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale lui ne pouvait que se réjouir de voir que l’un des partenaires du gouvernement béninois œuvre inlassablement pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a donc émis le vœu de voir ce partenariat durer dans le temps pour plus d’impact sur les populations.

La Cheffe de la Coopération Internationale de la Ddc au Bénin Elisabeth Pitteloud pense qu’une chose est de réaliser une infrastructure et l’autre en est d’assurer sa durabilité. C’est pourquoi elle a exhorté les bénéficiaires à en faire très bon usage. Elle a par ailleurs garanti la disponibilité de la coopération Suisse à continuer à mener des actions pour l’amélioration de la gouvernance et celle des conditions de vie des populations au Bénin.

La cérémonie a pris fin par la coupure symbolique du ruban

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *