CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU SIÈGE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : L’He Bagoudou salue le plaidoyer du président Vlavonou

5 mois ago | Written by
4 251 vues
0 0

 

Le projet de budget 2021 du parlement béninois a été voté le jeudi 3 septembre dernier au cours de la quatrième session extraordinaire de l’Assemblée Nationale. Ce budget, gestion 2021 s’élève à 17 078 749 880 F cfa contre 13 928 749 880 F cfa en 2020, soit une augmentation de 3 150 000 000 F cfa correspondant à un taux d’accroissement de 22,62%. Avant le vote de ce budget, les députés ont opiné sur sa forme et son fond.

Le député de la 8e circonscription électorale Adam Bagoudou a focalisé son analyse et ses appréciations sur la prévision budgétaire allouée à la construction d’un nouveau siège de l’Assemblée Nationale évaluée à 2 milliards 5 millions et la création d’un organe de passation de marché public. Sur le premier aspect, l’honorable Adam Bagoudou a félicité le président Louis Vlavonou qui a conduit le plaidoyer pour obtenir ce projet financé par le gouvernement. « Vous avez promis que vous allez vous battre pour un plaidoyer afin qu’on règle définitivement ce problème. Comment ne pas vous féliciter en cette occasion, vous qui aviez conduit ce plaidoyer… Tout ce que vous avez fait pour arriver à ce résultat montre votre attachement à cette institution que vous souhaitez être davantage plus moderne », a-t-il témoigné selon ses propos recueillis sur le site d’information perroquetduparlement.com. A l’en croire, le parlement béninois doit davantage rayonner de par son image en terme de construction d’infrastructures modernes répondant aux normes internationales. « S’il y a lieu encore de puiser dans notre fonctionnement nous sommes prêts parce qu’il s’agit de donner plus de visibilité au premier parlement post conférence nationale qui doit davantage rayonner de par son image en terme de construction d’infrastructures. Il faut que quand on vient au parlement béninois qu’on puisse être fier », a-t-il ajouté.

Sur le second volet de son intervention, l’He Bagoudou a salué la création d’un organe de passation de marché public. Selon le parlementaire, cet organe permettra de mettre fin au système de clientélisme dans l’octroi des marchés du parlement.

 

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *