323 vues

CORRECTION DU BAC DANS LE BORGOU-ALIBORI

Les enseignants apprécient les copies des candidats

C’est parti depuis le lundi 1 juillet dernier pour la phase de correction de l’examen du baccalauréat session du juin 2019. Dans les départements du Borgou et de l’Alibori, c’est le Lycée Mathieu Bouké de Parakou qui sert de cadre pour cette activité pédagogique. Avant la correction proprement dite des copies, les enseignants ont reçu des consignes de l’équipe de supervision sur les comportements à adopter et les conditions de travail pendant la correction. Au total, neuf sous commissions dirigées par les Conseillers Pedagoques et composées des contrôleurs et correcteurs sont installés pour apprécier la qualité du travail des candidats.
Pour le superviseur général adjoint du baccalauréat Borgou-Alibori Raouf Affagnon, les travaux de correction ont effectivement démarré au Lycée Mathieu Bouké de Parakou comme dans les 9 autre centres du Bénin. A l’en croire, les présidents des sous commissions, les correcteurs et les contrôleurs sont les trois acteurs principaux qui vont se cohabiter durant les cinq jours de la correction. Il a souligné que, cette phase est couplée avec les travaux du secrétariat.
Selon Raouf Affagnon, la première libération du baccalauréat est prévue pour le 10 juillet prochain.

Wilfried AGNINNIN

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

323 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *