Chers internautes, abonnés, clients et partenaires du site d'information Daabaaru, suite à la décision de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) portant suspension des médias en ligne n'ayant pas une existence légale, nous portons à votre connaissance que nous ne serons pas en mesure de mettre en ligne les informations à compter du 10 juillet à minuit.


L'équipe de rédaction de Daabaaru vous présente ses sincères excuses et vous rassure que les démarches sont entreprises pour la régularisation au plus vite de la situation.

COVID-19 ET SES EFFETS SUR L’AGRICULTURE FAMILIALE AU BENIN: Marietta Gonroudobou propose des solutions innovantes

1 mois déjà | Écrit par
4 966 vues
2 0

Dans le cadre des publications du Civic Academy for African Future (Ciaaf), Marietta Gonroudobou, Doctorante en sciences agronomiques a présenté les effets de la pandémie du coronavirus sur l’agriculture familiale. L’assistante de recherche associée au Ciaaf a également proposé des solutions innovantes pour atténuer les effets de cette crise sanitaire au Bénin. Votre journal Daabaaru vous propose l’intégralité de cette recherche. Lisez plutôt !

Barnabas OROU KOUMAN

La Covid-19 est une pandémie générée par une maladie infectieuse émergente, appelée le coronavirus SARS-CoV-2. Elle est apparue le 17 novembre 2019 dans la province de Hubei (en Chine centrale), plus précisément dans la ville de Wuhan, et se propage dans le monde entier depuis lors. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a alerté dans un premier temps la République populaire de Chine et ses autres États membres, puis a prononcé l’état d’urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier 2020[1].

La pandémie de la Covid-19 menace à la fois les vies et les moyens de subsistance des populations. Elle se répand rapidement et n’est plus une question régionale mais un problème mondial qui demande une réponse mondiale.

Au début de cette crise sanitaire, le Benin, à l’instar des autres pays du monde, a pris des dispositions pour limiter la propagation du virus. Il s’agit, entre autres, de l’instauration d’un cordon sanitaire, de la sensibilisation dans diverses langues locales sur les gestes barrières pour éviter cet ennemi invisible[2]. Mais force est de constater que la maladie est en constante progression et gagne même du terrain de jour en jour.

Si jusque-là les personnes affectées par la Covid-19 vivent majoritairement dans les grandes villes et s’avèrent être des malades asymptomatiques, la levée du cordon sanitaire le 11 mai dernier pourrait conduire à une apparition des cas malades dans les milieux ruraux, du fait de la réinstauration de la mobilité inter-régions et particulièrement de la tenue des élections communales et municipales du 17 mai 2020, qui ont ouvert la voie à des brassages de personnes.

En effet, le Bénin passe de 96 cas confirmés le 3 mai à 807 cas confirmés dont 13 décès à la date du 21 juin[3]. Eu égard à l’inexistence de centres de santé adéquats et au mode de vie en milieu rural, une explosion des cas est à craindre…. Pour lire l’intégralité cliquez le lien ci-dessous et téléchargez le document sur le site de Ciaaf

https://www.ciaaf.org/covid-19/les-effets-de-la-crise-du-covid-19-sur-lagriculture-familiale-quelles-solutions-innovantes/

Catégorie :
A la une · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *