CRISE DU CORONAVIRUS EN AFRIQUE : « Nous préconisons d’accroître le volume des financements…», dixit Reckya Madougou

1 semaine déjà | Écrit par
1 807 vues
0 1

 

A travers une interview publiée le 18 juin dernier sur le site www.territoires.org, Reckya Madougou a, à nouveau, fait des propositions pour permettre au continent africain de pouvoir surmonter la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus. Selon Reckya Madougou, cette période de crise doit permettre aux gouvernants de prendre leur distance par rapport aux choix politiques qui ne produisent pas les résultats escomptés pour opérer des transformations profondes. A l’en croire, « face à la crise du coronavirus, l’Afrique doit enclencher et réussir une profonde transformation de ses structures productives conduisant au développement des activités créatrices de forte valeur ajoutée et d’emplois de qualité ».
Pour l’experte internationale en inclusion financière et mécanismes de développement, « nous préconisons d’accroître le volume des financements pour les acteurs par un refinancement à grande échelle des Sfd ». Mieux, les gouvernants doivent renforcer le capital humain en promouvant la formation technique, en soutenant la R&D et en favorisant l’innovation. « Les gouvernements doivent faire davantage pour inciter les banques commerciales à reconnaître l’importance et la valeur du secteur privé, des Tpme. L’autre proposition qui sera d’ailleurs expérimentée par la Team Rm est la mise en relation des «business angels» et des jeunes africains porteurs d’idées d’entreprises de grande opportunité », a-t-elle proposé.
Reckya Madougou pense que le plus grand défi à relever est celui du développement de l’entrepreneuriat.

Wilfried AGNINNIN

Catégorie :
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *