DÉPARTEMENT DU BORGOU : Le préfet Cissé dope le moral aux enfants de troupe de Bembéréké

2 ans ago | Written by
5 687 vues
0 0

DÉPARTEMENT DU BORGOU

Le préfet Cissé dope le moral aux enfants de troupe de Bembéréké

Depuis le 17 septembre, l’école béninoise a repris vie. Constater l’effectivité de la reprise des cours, transmettre les félicitations du gouvernement au corps enseignant et enfants de troupe du Prytanée Militaire de Bembéréké (Pmb) et les exhorter à travailler pour toujours garder l’excellence. Telles sont les raisons qui ont motivé l’autorité préfectorale du Borgou Djibril Mama Cissé accompagnée du Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle du Borgou Ayouba Garba à se rendre dans cet établissement. C’était dans l’après-midi du vendredi 28 septembre dernier.

Par Barnabas OROU KOUMAN

 

 

Les enfants de troupe

Créé en 1980, le Pmb est une école d’excellence où se retrouvent les meilleurs élèves du Bénin et d’ailleurs. Cette école constitue une pépinière d’excellence pour la Nation béninoise.

Après avoir raflé les premières places aux différents examens de fin d’année, notamment 100% au Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc) et Baccalauréat, il était de bon ton pour le préfet du Borgou, d’y faire un tour.

Le préfet du Borgou s’adressant aux enfants de troupe

Djibril Mama Cissé en s’adressant aux différents acteurs du Pmb, a martelé la fierté de l’État béninois de savoir qu’un établissement de par ses résultats encourage le gouvernement à investir pour l’excellence dans ce secteur. « Le Prytanée Militaire de Bembéréké est un pôle d’excellence », dixit Djibril Mama Cissé. Il va plus loin en affirmant que les enfants de troupe sont des hommes supérieurs, avant d’ajouter, « un homme supérieur est celui qui accompli son devoir ». Ce devoir selon lui, est déjà très bien accompli par ces derniers. Djibril Mama Cissé a encouragé les enfants de troupe du Pmb à travailler plus dur afin de toujours garder cette renommée qui les caractérise tout en reconnaissant qu’« il est difficile d’être le meilleur, et encore plus difficile de le demeurer ». Il a également mis un accent sur la multiplicité des nationalités qui constitue un véritable facteur d’intégration tant souhaité par le gouvernement et son chef.

Au corps administratif et enseignant, le préfet a souhaité beaucoup de courage dans l’accomplissement de leur mission sacerdotale.

L’autorité préfectorale a promis de passer plus souvent s’imprégner de l’évolution des cours ainsi que des difficultés de cette pépinière d’excellence.

Article Categories:
Actualité · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort