DERAPAGE VERBAL D’UNE DEPUTEE A COTONOU : Que reste-t-il de l’honorabilité de Sèdami Fagla ?

4 mois déjà | Écrit par
5 499 vues
6 1

 

« Chasser le naturel, il revient au galop », dit-on. Et c’est ce qu’on peut déjà retenir du comportement de la députée Sèdami Mèdégan Fagla dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux la soirée du dimanche 17 mai dernier. Une vidéo dans laquelle, la députée est en train de proférer publiquement des injures graves contre des policiers chargés de veiller sur l’ordre dans un centre de vote à Akpakpa dans la commune de Cotonou au cours du scrutin du 17 mai dernier.
Au vue de l’accoutrement de l’honorable dans cette vidéo et des mots qu’elle faisait entendre devant les cameras, on aurait pensé à une bonne dame des marchés du Bénin face à un client indélicat. En tenue traditionnelle ‘’Bohoumba’’ et le petit pagne noué sur le grand tout comme le font ces femmes des marchés lorsqu’elles sont sur le point de se battre publiquement, la députée Sèdami Mèdégan Fagla a simplement montré combien elle méconnaît les exigences morales et éthiques liées à son nouveau statut depuis son élection le 28 avril 2019.
Un statut qui lui confère le titre d’honorable, c’est-à-dire désormais personnalité publique digne de respect et de considération faisant partie du deuxième pouvoir constitutionnel au Bénin. Alors, au nom de ce titre, elle représente le parlement béninois partout où elle se retrouve.
Mais Sèdami Fagla a simplement prouvé à la face du monde combien elle ne s’attendait pas à se retrouver à un tel niveau de responsabilité. Une surprise qui semble lui faire perdre la tête et la pousse certainement à montrer en réalité sa vraie personnalité. Ces genres de comportements n’honorent guère son auteur encore moins l’institution dont elle fait partie.
Alors, en entendant que la députée Sèdami Mèdégan Fagla ne retrouve ses esprits et penser présenter des excuses publiques à la police républicaine par humilité afin de toujours mériter son titre d’honorable, il est urgent que l’Etat puisse mettre sur pied une cellule nationale qui sera chargée d’éduquer les hautes personnalités de l’Etat sur l’éthique et la morale.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort