DERNIÈRE DECADE DU MOIS DE RAMADAN : Le coronavirus ne bloque pas la nuit de la destinée

4 mois déjà | Écrit par
2 288 vues
0 0

 

La communauté musulmane du monde entier a amorcé depuis le 14 mai dernier, la dernière décade du mois de ramadan. Il s’agit des 10 derniers jours qui marquent le début des prières de nuit appelées Laylat Al Qadr ou nuit de la destinée. Généralement, Laylat Al Qadr est un moment de prière intense d’adoration, de lecture du coran qui se déroule en groupe dans les mosquées.
Mais compte tenu de la crise sanitaire qui sévit dans le monde entier, les musulmans se voient dans l’obligation de passer ces moments très importants de l’un des piliers de l’islam, confinés dans leurs maisons conformément aux mesures barrières contre le coronavirus.
Les avantages d’intensifiés les adorations pendant les 10 derniers jours sont multiples. Selon l’imam prêcheur en islam Icham Moctar, au cours de ces 10 derniers jours se trouve la meilleure des nuits, celle qui vaut mieux que 1 000 mois d’adoration. C’est une nuit qui est beaucoup plus attendue les dates impaires des 10 derniers jours. Cependant, « il n’est pas exclu que cette nuit là change et se retrouve dans les nuits qui ne sont pas impaires. C’est pour cela que ces derniers jours doivent être consacrés à l’adoration afin que nous puissions maximiser le plus de chance de tomber sur cette nuit de Al-Qadr ». À en croire les savants, la nuit de la destinée porte ce nom, parce que c’est au cours de cette nuit que le coran et les anges de Dieu sont descendus sur la terre mais aussi en raison des immenses bénédictions que Dieu fait descendre pendant ces nuits sur tous les adorateurs. Celui qui a donc la chance de veiller les nuits pendant ces 10 derniers jours pour n’importe quel type d’adoration, a des bénédictions qui vaut plus que 83 ans d’adoration excepté la nuit de la destinée elle même. Encore parlant d’avantage, l’imam fait savoir que, « quiconque veille pendant la nuit de la destinée avec foi, sincérité et espérant la récompense seul d’Allah, se verra pardonner de tous ses péchés antérieurs ».
Cependant, en raison du coronavirus, les mosquées sont fermées sur toute l’étendue du territoire national. Les musulmans ne pourront donc pas se réunir en groupe pour jouir des bienfaits de cette dernière décade. Néanmoins, les spécialistes de la religion musulmane rassurent qu’à défaut des prières en groupe, les musulmans ont la possibilité d’adorer leur Dieu depuis leur chambre. Ainsi, les fidèles musulmans peuvent s’organiser en famille pour prier, lire le coran, faire le chapelet afin de bénéficier des mêmes récompenses que celui qui est dans une mosquée. Et c’est d’ailleurs ce qu’a prévu faire Malick Mora en compagnie de sa petite famille. « En raison du coronavirus, on a plus la possibilité d’aller à la mosquée pour la nuit de la destinée. Depuis hier, j’ai prévu faire ces prières à la maison car les imams disent que c’est la même récompense une fois qu’on invoque comme il le faut Dieu et qu’on a la chance de voir la nuit même de Al Kadr », a-t-il rassuré.
Alors, le coronavirus existe certes, mais il n’est pas une raison pour s’éloigner de Dieu en ce moment où chaque acte accompli au nom de l’islam est récompensé doublement.

Samira ZAKARI

Catégorie :
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort