DEUIL DANS LE MONDE DES FAISEURS D’OPINION DE PARAKOU : Chabi Elisabeth n’est plus . Elle a été conduite à sa dernière demeure

1 semaine déjà | Écrit par
9 217 vues
0 0

 

La dame de fer faiseur d’opinion de la ville de Parakou Chabi Élisabeth n’est plus. Elle a tiré sa révérence la matinée du lundi 14 septembre dernier au Centre Hospitalier Universitaire Départemental (Chud) du Borgou et de l’Alibori des suites d’une maladie. Avant de rendre l’âme, elle a annoncé avoir des malaises au niveau de sa hanche et son cœur. Malgré les soins à lui apportés, Chabi Élisabeth n’a pu survivre. Celle qui est soucieuse du développement de sa localité, est reconnue par son franc parlé et sa voix dans les radios lors des émissions de grogne matinale.

Pour lui rendre un dernier hommage, une messe d’enterrement a eu lieu le même jour à l’église Catholique de Titirou de la ville Parakou en présence des parents, amis et alliés. Dans son homélie, le père célébrant Cyrille Agani a fait savoir que tout le monde est appelé à quitter ce monde pour rejoindre un jour le père céleste. Selon lui, chaque être humain doit chaque jour examiner sa vie et sa relation avec Dieu. A l’en croire, « la mort n’est pas une chose à pleurer mais plutôt on doit se réjouir parce que, c’est le seul moyen qui permet aux êtres humains de faire leur entrer au royaume des cieux. Alors, au lieu de pleurer demandes-toi si tu es déjà prêt, si tu es sur le droit chemin du royaume de Dieu ».


Par ailleurs, de l’évidence des témoignages recueillis, il en ressort que dame Chabi Élisabeth était une femme battante et véridique, engagée pour le développement de sa localité. « Tel que je l’ai connu, je l’ai beaucoup admirée. Elle a trop de qualité que j’ai appréciée. C’est d’ailleurs une maman qui encourage, qui conseille, et après analyse de ses conseils qu’elle m’a toujours donnée, je me demande pourquoi ne pas avoir ses conseils depuis mon adolescence. Maman Chabi Élisabeth aime dire la vérité, c’est une dame qui n’aime pas du tout la taquinerie. Je crois qu’avec ça aujourd’hui elle a une renommée que tous ceux qui ont la chance de la côtoyer peuvent témoigner. Même sur son lit d’hospitalisation où son âme s’est éteinte très tôt ce matin, elle animait correctement la salle », a témoigné Berth Tianati Tagali, présidente de l’association des femmes ressortissantes de l’Atacora.
Feue Chabi Élisabeth repose désormais au cimetière chrétien de la cité des Kobourou.

Wilfried AGNINNIN

Catégorie :
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort