251 vues

ÉDITO

Bruno Amoussou en bon berger!

L’Union Progressiste (Up) vient de confirmer sa fidélité au chef de l’État Patrice Talon en lui emboîtant les pas. La journée d’hier 19 juin 2019 était identique à celle du 9 décembre 2016 où le président Patrice Talon était devant la chambre des comptes de la cour suprême pour s’acquitter d’un devoir constitutionnel très peu observé par les politiques de Bénin.

Ainsi, sous la houlette de leur président Bruno Amoussou, les députés de l’Union Progressiste ont posé le bon pas en déclarant leurs patrimoines aux juges de la cour suprême conformément à la loi de 2011 portant lutte contre la corruption. Par cet acte fort, Bruno Amoussou a simplement démontré sa qualité de leader politique qui rêve d’un réel changement des pratiques au sein de la classe politique. Bruno Amoussou se présente de ce fait comme l’incarnation de la nouvelle conscience politique au Bénin. Puisque de par le passé, la déclaration de patrimoine était la bête noire des hommes politiques du Bénin notamment les élus du peuple.

Pour rappel, au moment où PatriceTalon déclarait son patrimoine en 2016, seulement huit députés sur les 83 étaient en règle vis-à-vis de ce devoir constitutionnel. Si aujourd’hui, déjà 46 députés accomplissent l’acte, cela est un exploit à mettre à l’actif du chef de l’État Patrice Talon. Par ce geste des députés de l’Up, le Bénin gagne en crédibilité et se fait davantage parler de lui en matière de lutte contre la corruption.

On peut donc affirmer sans fausse modestie que Bruno Amoussou est désormais dans un son accoutrement de bon berger qui sait conduire son troupeau dans le droit chemin.

Le peuple attend donc le même geste de la part de l’autre bloc pour un retour total à la légalité.

Edouard ADODE

251 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *