EDITO : Encore un pas de prestige !

4 mois déjà | Écrit par
2 873 vues
0 1

Jamais deux sans trois, dit-on. Et le Bénin de Patrice Talon vient de le prouver, Après les périlleuses législatives du 28 avril 2019, Patrice Talon a une fois encore sauvé la démocratie béninoise à travers l’organisation réussie des élections communales et municipales du 17 mai dernier malgré les injonctions de la Cadhp et le diktat de la Covid-19.

A quelques jours de ces échéances, la pression était forte de tous côtés. L’opposant Sébastien Ajavon estimant que ce scrutin lui causerait assez de torts à cause de son absence du territoire national, a pu obtenir une ordonnance de la part de la Cadhp qui a intimé l’ordre au Bénin de sursoir à l’organisation de ce rendez-vous politique signe de la vitalité de toute démocratie. Au même moment, face à la terreur du coronavirus, le peuple était partagé entre le souci du respect d’un principe cher à la démocratie béninoise et la crainte des risques sanitaires de l’heure.

Malgré cette situation confuse, Patrice Talon vient de poser une fois encore un pas de prestige en réussissant à organiser le scrutin avec le maximum de précautions pour sauver les meubles. Ainsi, ni la Cadhp ni la Covid-19 n’ont pu arrêter le chantre de la rupture dans son élan d’organiser sous son mandat toutes les élections à bonne date contre vents et marées.

Aujourd’hui le Bénin c’est le Bénin qui en sort gagnant par la confirmation de la solidité de ses institutions et la vigueur de sa démocratie.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort