ÉDITO : Entre honneur et devoir ?

4 mois déjà | Écrit par
4 303 vues
1 0

Dans quelques jours, les nouveaux conseils communaux et municipaux seront installés dans le respect scrupuleux des textes selon la volonté du Chef de l’État Patrice Talon. Ainsi, les béninois verront sous peu la nouvelle configuration de la carte des autorités en charge de conduire le développement à la base pour les six prochaines années.
Alors, contrairement à la configuration de la 8e législature faite exclusivement de la mouvance, on note une avancée très louable. Il s’agit de la prise de certaines mairies par le seul parti de l’opposition ayant participé à ces joutes du 17 mai dernier. De l’analyse des résultats définitifs proclamés par la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena), la Force Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) est à même de contrôler sans coup férir au moins sept mairies à cause de la majorité absolue obtenue par ce parti dans ces communes.
Un gain très peu satisfaisant pour l’opposition qui ne pourra pas avoir de candidat à la prochaine élection présidentielle avec ce chiffre. Ainsi, le mieux qu’on pourrait souhaiter pour les Fcbe serait d’avoir au moins seize maires pour nourrir l’espoir de l’opposition.
Mais au même moment, la décision de radiation des candidats Fcbe ayant entre temps démissionné du parti suivant le président d’honneur Boni Yayi, devient un casse-tête pour le parti dans ces communes. Puisque ces candidats élus malgré leur démission du parti sont aujourd’hui dans le dilemme de siéger ou non.
Ainsi, même si la décision de radiation n’a pas d’effet sur les sièges de ces élus; les voir siéger sans avoir participé à la campagne ni aux élections, serait une honte pour leur propre personne. Par conséquent, plusieurs de ces candidats et leurs suppléants tenant à leur parole, ne siégeraient pas. Ce qui agira forcément sur le nombre de conseillers dans ces communes et par ricochet pourrait causer la perte de la majorité absolue obtenue par ce parti ouvrant la compétition aux autres partis.
Hounkpè doit donc savoir manager ces fidèles à Yayi pour pouvoir se contenter de ce lot de consolation qui pourrait lui filer entre les doigts.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort