ÉDITO : Impopulaire mais candidat.

3 mois ago | Written by
4 654 vues
0 1

 

C’est officiel, le chef de l’État Patrice Talon est candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle de 2021. Il a partagé l’information le weekend dernier avec certains membres de sa famille politique. Une nouvelle qui pour certains est une belle surprise pendant que d’autres pensent que son retour était bien prévisible et vivement attendu. Pourtant contrairement à son prédécesseur qui a fait 10ans à la tête de l’Etat avant de céder le fauteuil présidentiel, Patrice Talon avait promis en 2016 au peuple béninois, qu’il ferait un mandat unique pour montrer qu’en seulement 5 ans, on peut faire le job. Mais contre toute attente, l’homme fort de la république a décidé de briguer un second mandat. Est-ce à dire que le successeur de Boni Yayi s’est finalement rendu compte que 5 ans ne suffisent pas pour bien accomplir le travail ?
Plus loin, dans une interview accordée au journal Jeune Afrique, Patrice Talon a reconnu son impopularité face à son peuple. Alors nombreuses sont les questions que se posent à présent les béninois suite à l’annonce de candidature du président actuel de la République. Que cache la candidature de Patrice Talon ? Sur quoi compte le chef de l’Etat Patrice Talon qui admet publiquement son impopularité, pour être réélu par la population si la démocratie donne le privilège à celle-ci d’élire elle-même son président ? Ou est-ce que l’instauration du parrainage pour cette élection est juste un moyen pour le chantre de la rupture pour écarter ses adversaires politique du jeu comme le pensent plusieurs observateurs politiques ?
Bien malin qui saura répondre à ces questions.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *