354 vues

EDITO

Kèmi Séba, le rêve de Sankara !

Le samedi 29 juin dernier, les chefs d’Etats et de gouvernements de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se sont penchés sur la question de la monnaie unique dans cet espace économique. Une question qui est depuis plusieurs années le cheval de bataille du panafricaniste Kèmi Séba.
La décision des chefs d’Etats de la Cedeao de donner naissance à une monnaie unique en remplacement du Naïra, du Cedi et du Cfa est un soulagement pour Kèmi Séba qui se bat partout pour la souveraineté des Etats africains surtout ceux francophones tout comme l’ambition du feu Thomas Sankara qui rêvait d’une Afrique véritablement indépendante.
Or, cette indépendance passe inéluctablement par l’autonomie monétaire de l’Afrique.
Si aujourd’hui le projet de la création de la monnaie de la Cedeao se concrétise progressivement, cela montre combien les Etats de l’Afrique se réveillent de leur sommeil qui a duré des décennies. Le rôle du jeune Séba dans ce réveil n’est plus à démontrer. Ce jeune animé par la même fourgue que celle qui galvanisait le leader panafricain Thomas Sankara dans les années 80, Kèmi a démontré de Paris à Dakar en passant par Cotonou que le franc Cfa est un joug qui pèse sur les Etats francophones d’Afrique, et engraisse la France.
Kèmi Séba a réveillé la conscience des Etats africains sur ce vieux projet qui date de plus de trente ans et qui peinait à être concrétisé. A chaque fois que l’occasion se présente à lui, il ne cesse de manière symbolique de brûler des billets de banque du franc Cfa pour manifester son mécontentement.
Thomas Sankara est mort, mais son rêve demeure pour toujours à travers la personne de Kèmi Séba qui lutte pour une Afrique libre et unifiée.

Edouard ADODE

354 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *