ÉDITO : La machine huilée !

1 semaine ago | Written by
1 066 vues
0 0

 

La course à la présidentielle du 11 avril 2021 définitivement lancée le lundi 11 janvier 2021 par l’organe en charge de l’organisation des scrutins au Bénin. L’institution présidée par le professeur Emmanuel Tiando a à cet effet, publié le calendrier électoral relatif à l’élection présidentielle. Une phase non négligeable du processus qui puise ses racines dans le code électoral. Ainsi, avec où sans les forces coalisées de l’opposition, le rouleau compresseur est mis en branle pour une alternance crédible au soir du 11 avril prochain.
Les institutions en charge de l’organisation du scrutin présidentiel de 2021 ont lancé l’assaut à Azalai à Cotonou sous l’égide de la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena). Le gouvernement et les différents organes présents dans la chaîne se sont résolument mis dans la danse pour activer les leviers accélérateurs du processus électoral. Il paraît donc évident l’enthousiasme et la détermination du gouvernement béninois à garantir une élection sans anicroches.

Le peuple souverain en véritable artisan observe les faits et gestes des acteurs de la chaîne et se prononcera dans les urnes pour marquer où non son opposition aux actions mises en œuvre. La constitution telle que révisée donne plein pouvoir aux institutions qu’au peuple, véritable garant du pouvoir. Ruser pour tout avoir relève de la politique politicienne. Les acteurs devront s’approprier la maxime propre au regretté professeur Albert Tévoédjrè selon laquelle ici c’est le Bénin.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *