ÉDITO : Où sont passés les sculpteurs béninois ?

2 ans ago | Written by
1 780 vues
0 0

ÉDITO

Où sont passés les sculpteurs béninois ?

L’une des décisions du dernier conseil des ministres au Bénin est le projet de réalisation d’un monument à l’honneur des Amazones du Dahomey. Ce monument historique qui sera bientôt érigé à Cotonou fera partie du patrimoine culturel du pays.
Si le projet et l’ambition n’ont rien de surprenant, l’artiste choisi pour son exécution laisse plusieurs béninois perplexes.

Dans le communiqué final du relevé de ce conseil des ministres, c’est à un sculpteur chinois que le gouvernement a décidé de confier la réalisation de ce chef d’œuvre, après une consultation nationale et internationale.
Compte tenu de la qualité des œuvres que réalisent au quotidien les artistes et artisans chinois, point de doute à se faire sur la qualité de l’ouvrage qui bientôt verra le jour à Cotonou. Mais ce qui fait mal et demande réflexion est le fait qu’il n’y ait aucun sculpteur béninois encore moins africain, à même de réaliser ce chef d’œuvre du patrimoine culturel du Bénin. Or, tout au long des rues et dans les centres dédiés à l’art au Bénin, on y voit une kyrielle de magnifiques statues taillées par des béninois! Ceux-là ne sont-ils pas des sculpteurs ?
Voilà qui semble confirmer le désert de compétence dont parlait le Chef de l’État Patrice Talon. Si ce désert s’étend jusqu’au domaine de l’art, alors il y a de quoi s’inquiéter.
Cette situation appelle la conscience des uns et des autres. Chaque béninois a désormais l’obligation de se battre afin d’être le meilleur dans ce qu’il fait. De même, face à cette réalité, les décideurs de ce pays doivent se sentir interpellés afin de prendre les mesures idoines pour la formation et l’accompagnement des sculpteurs béninois en particulier et les artistes en général, afin que ceux-ci puissent effectivement vivre de leur art et y exceller.

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *