ÉDITO : Petit mais grand !

3 semaines ago | Written by
741 vues
0 0

 

Le premier quinquennat de l’actuel chef de l’État béninois, Patrice Talon n’a pas été moins fastidieux. Le gouvernement dans son ensemble et son chef en particulier ont dû passer de nuits blanches pour résoudre des crises insoupçonnables. De la crise post électorale de 2019 à la fermeture des frontières nigérianes, les interventions de l’exécutif ont été considérables.
La réforme du système partisan mise en œuvre par le gouvernement a entraîné un chamboulement de la classe politique béninoise. Un ménage apprécié dans la sous-région et qui a fait et continue de faire des émules sur le continent. Petit mais grand, le Bénin et ses dirigeants ont opté pour l’avenir. Des actions fortes pour un lendemain apaisé, tel est le credo du régime de la rupture, résolument engagé pour la prospérité partagée.

Petit mais si grand, le Bénin n’a pas grelotté face aux agissements du grand voisin de l’Est. Plusieurs politiques sectorielles ont été développées, les entreprises identifiées et appuyées, les artisans et autres acteurs de l’informel subventionnés par l’État dans une période de forte propension de la pandémie du coronavirus. Tant bien même que les frontières soient fermées, les activités économiques ont connu une nette amélioration.

Le Bénin depuis 2016, loin d’être une République bananière est aujourd’hui une Nation forte, ambitieuse où tous les citoyens sont égaux devant la loi et possèdent les mêmes droits.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *