EDITO : Retour des vieux démons américains !

4 mois déjà | Écrit par
2 626 vues
2 0

La mort tragique de l’afro-américain Georges Floyd suscite, depuis quelques jours, de l’indignation partout dans le monde dans le rang des noirs et de quelques blancs plus humains. Bien que Georges Floyd ne soit pas aussi connu en tant que tel aux Etats-Unis jusqu’au jour qu’il devint la victime de la barbarie de ce policier blanc qui froidement a ôté la vie à ce noir comme un gibier sous le genou d’un chasseur fier d’un célèbre exploit de chasse, il restera désormais gravé dans la mémoire du commun des noirs.
La mort de Georges Floyd vient une fois encore rappeler combien les plaies béantes de l’histoire esclavagiste des Amériques sont encore vivaces dans les esprits. Même si aujourd’hui, on parle de l’émancipation des afro-américains qui légalement jouissent pratiquement des mêmes droits que les blancs descendants des maîtres esclavagistes d’hier, les noirs continuent par être considérés comme des sous-hommes en Amérique. Ce qui justifie d’ailleurs la montée du racisme dans le pays de l’oncle Sam qui doit tout à la race noire qui a servi durant des siècles de bras valides à la construction des Usa dans la douleur et au prix de leur vie loin de la terre de leurs ancêtres. Une page ensanglantée de l’histoire, difficile à déchirer car étant encore vivante dans la mémoire collective des noirs, même si les fils des bourreaux d’hier ont tout oublié.
Ainsi donc, les blancs doivent cesser de remuer le couteau dans cette plaie béante laissée par l’histoire puisque chaque année, de pareils actes racistes sont enregistrés partout dans le monde.
Alors, pour la restauration de l’image des noirs partout dans le monde, les auteurs de ces barbaries doivent être châtiés à la hauteur de leur ignominie. Par conséquent, la défense du sang de George Floyd n’est aucunement une question de couleur de peau mais une réaction juste pour la survie de l’humanité. Car si rien n’est fait, la violence pourra un jour changer de camp, ce qui serait fatal pour l’humanité.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
bornova escort
php shell