ÉDITO : Tempête à la mairie de Cotonou

4 mois ago | Written by
3 848 vues
1 0

 

La capitale économique du Bénin secouée ces dernières semaines par une vague de remerciements de certains cadres de la municipalité. Après le directeur des services techniques de la ville, c’est au tour de la secrétaire générale et son adjoint de subir la foudre de l’autorité municipale, le maire intérimaire.

Plus de légèreté, pas d’insubordination, rigueur et tolérance zéro sont désormais les maîtres mots de la nouvelle équipe. Les querelles intestines qui jalonnent l’administration municipale sont vite évacuées avec comme effet immédiat, l’éjection des concernés de leurs postes de responsabilité.
Seulement qu’à quelques semaines que le maire élu de la ville s’est vu absenter, l’administration municipale est secouée par une crise. Une crise de leadership rythmée de méfiances et de mépris vis-à-vis de l’autorité.
Une administration sans acceptation de l’autre, est vouée à l’échec. Le maire intérimaire, ardent défenseur de la chose publique doit épouser lucidité et discernement pour conduire tant qu’il pourra les destinées de la capitale économique du Bénin. Trop de partisannerie tue la vision, conseille la maxime. Du bon vin blanc dans une bouteille d’eau de colère évitera les petites crises.

Spero A. AKOVOGNON

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *