EDITO : Vraiment « pourquoi lui ? »

3 mois déjà | Écrit par
5 148 vues
0 0

Dans son message de condoléances sur sa page facebook suite au décès de l’honorable Alidou Démonlé Moko, le Président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou s’interrogeait sur cette triste disparition. Ainsi, la deuxième personnalité du Bénin se demandait, « pourquoi lui ? ».
Une question qui va au-delà de l’expression d’un simple regret d’avoir perdu un être cher. D’ailleurs, nul ne pouvait souhaiter un départ aussi brusque pour l’honorable Moko qui est un cadre et un bras valide indispensable pour le Bénin. Tous auraient aimé le voir finir au moins son mandat de député à défaut de vivre le plus longtemps possible. Mais le sort en a décidé autrement, laissant tout le Bénin en général dans les pleurs et particulièrement l’Assemblée nationale et la famille politique de l’illustre disparu.
Par ailleurs, l’interrogation de Vlavonou est un soupir qui interpelle la conscience de chaque béninois en ces temps où le coronavirus semble ne plus effrayer comme au début de la pandémie. Puisqu’il circule au sein de l’opinion nationale que cette tragique disparition serait due à la Covid-19, Vlavonou aura donc raison de se demander pourquoi c’est à l’Assemblée nationale que cette vilaine maladie viendrait frapper en dépit des mesures de prévention qui sont observées dans ce lieu.
Alors pourquoi un député ? Un député, pour que les béninois qui jusque-là ont de la peine à croire en l’existence du mal au Bénin, se rendent à l’évidence de la réalité. Si la Covid-19 n’a donc pas épargné un élu du peuple qui fait partie de la classe des privilégiés de la République, elle est donc à prendre davantage au sérieux à tous les niveaux.
Encore une fois pourquoi un parlementaire ? Un parlementaire, afin que les autorités redoublent d’ardeur dans la sensibilisation des populations. Par conséquent, elles pourront aller au-delà des simples paroles pour plus d’actions visant à prévenir la propagation du virus.
Pourquoi l’honorable Démonlé Moko ? Démonlé Moko, pour un éveil de conscience au sein de toutes les communautés du Bénin.
Au demeurant, le tragique départ de l’honorable Moko est donc une invite à plus de vigilance face au coronavirus qui ne doit jamais être banalisé jusqu’à son élimination totale du monde entier.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort