EFFORTS DES MEDECINS DANS LA RIPOSTE CONTRE LA COVID-19 : Hommage aux soldats en blouse blanche

1 mois déjà | Écrit par
197 vues
0 0

 

Depuis quelques mois, le monde entier est engagé dans une guerre contre un ennemi unique et invisible, la Covid-19. A la date du samedi 25 avril dernier, le nombre de cas de contamination mondiale selon l’Université Johns-Hopkins aux Usa est de 2 865 938 avec plus de 200 000 décès dû au nouveau coronavirus enregistrés.
Dans cette bataille qui sollicite l’implication de toutes les couches sociales, le corps médical est en première ligne. Chaque jour, les professionnels de la santé, médecins, infirmiers, aides-soignants, affrontent ce danger inapparent et meurtrier au risque de leur vie. Au Bénin par exemple, un membre du personnel sanitaire du Centre Hospitalier et Universitaire de la Mère et de l’Enfant Lagune (Chumel) de Cotonou a été touché par la Covid-19 conduisant ainsi à la mise en quarantaine de 106 membres du personnel de cet hôpital. En France, cinq médecins sont décédés de la Covid-19 suite à une contamination pendant l’exercice de leur fonction.
Les agents de santé sont soit en quête de solution par des recherches et expériences scientifiques dans les laboratoires ou en train de diagnostiquer et traiter les personnes atteintes de la maladie. Tout ceci porte des fruits car il est enregistré des cas de guérisons dans le monde entier. Au Bénin notamment, il y a actuellement 33 cas de guérison de la Covid-19. Des remèdes à titre préventifs et curatifs tel que le covid organics en Madagascar sont découverts et utilisés pour traiter la pandémie.
Certains professionnels de la santé participent à la lutte en apportant des éclaircissements sur la portée des gestes-barrières, sur l’efficacité des masques faciaux artisanaux et médicaux. D’autres donnent des conseils sur le régime alimentaire a adopté pour renforcer le système immunitaire afin de résister au maximum au virus.
Au regard de cette fonction qui les pousse à aller affronter le danger pendant que tout le monde le fuit, les hommes et les femmes en blouse blanche, bleue ou verte se battent comme des héros au péril de leur vie dans cette guerre asymétrique qui fait trembler riches comme pauvres. Alors, il serait juste d’honorer le corps médical après la victoire du monde sur la Covid-19. Ceux de l’Afrique en particulier méritent d’être célébrés pour leur courage et leur bravoure malgré l’inexistence d’un plateau technique de dernière génération comme ailleurs.

Débora YAROU (Stg)

Catégorie :
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *