ELECTIONS ET CORONAVIRUS AU BENIN : Les gestes barrières allègrement violés par endroit

4 mois déjà | Écrit par
1 768 vues
0 0

Les élections communales et municipales du 17 mai dernier devant conduire à l’installation des représentants des populations au niveau local ont bel et bien eu lieu sur toute l’étendue du territoire national. Les électeurs ont massivement fait le déplacement des bureaux de vote pour accomplir leur devoir civique. Même si dans certaines régions comme Parakou le démarrage du scrutin a connu du retard à cause de la pluie qui s’est invitée à la fête électorale.

Cependant, au cours de ce scrutin qui s’est déroulé dans un contexte particulier en raison du coronavirus, il faut se désoler du non respect des mesures barrières contre la maladie dans plusieurs centres de vote. Pour préserver la santé des populations et éviter la propagation du virus au cours du scrutin, plusieurs mesures ont été mises en place par la Cena, dont la distribution gratuite et systématique des cache-nez à tous les électeurs au niveau de certains centres de vote, la désinfection des mains avant et après le vote, l’observance d’une distance d’au moins un mètre entre les électeurs. Et même avant le 17 mai, les coordonnateurs d’arrondissement et leurs assistants, les points focaux et les membres des bureaux de vote ont été formés par la Cena et ont reçu des instructions fermes de cette institution quant au respect strict de ces mesures de prévention.
Mais une fois sur le terrain, le constat est tout autre. Des électeurs au niveau des centres de vote sans cache-nez, des bavettes placées au niveau du menton chez certains, de longs fils d’attente devant les bureaux de vote sans un minimum d’espace entre les électeurs, la non exigence de la désinfection des mains avant le vote par les membres des bureaux sont entre autres comportements observés. Et tout ceci sous le regard des présidents des postes de vote et des agents de sécurité censés veiller au respect de ces règles.

Faut-il sortir accomplir son devoir de bon citoyen et oublier de se protéger contre la Covid-19 qui chaque jour fait de nouvelles victimes ? Pourtant les chiffres sont là et montrent à suffisance que la maladie est dangereuse et ne doit pas être ignorée. Les forces de l’ordre qui devaient sévir et rappeler les citoyens à l’ordre se sont réfugiées sous les arbres avec les téléphones en main profitant de l’ambiance notée en ces lieux.

À quoi s’attendre donc à présent, après ce défi peu réussi que s’est lancé le gouvernement en organisant des élections en plein coronavirus alors que le Bénin est déjà à plus de 330 cas positifs. Après la proclamation des résultats du vote, les politiciens pourront-t-ils célébrer leur victoire alors que la santé des populations, premiers acteurs de cette victoire est menacée ?
Pour le moment, les yeux sont rivés sur le gouvernement pour avoir les nouvelles statistiques de l’évolution de la pandémie après ces élections passées dans le non respect des gestes barrières contre le coronavirus.

Samira ZAKARI

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
bornova escort
php shell