EN RECONNAISSANCE À SON ACTE DE BRAVOURE POSE EN AOÛT 2020 À WORIA : Moïse Kérékou offre une boutique de vivres à Sakina Harouna

2 semaines ago | Written by
2 613 vues
0 0

 

L’héroïne Sakina Harouna n’a pas encore fini de recevoir les félicitations de ses concitoyens pour son acte héroïque posé au niveau du fleuve Okpara. Qu’il vous souvienne, Sakina Harouna a été en août 2020, la sauveteuse de 5 personnes suite au chavirement d’une barque au niveau de ce fleuve à Woria, un village de l’arrondissement de Tchatchou commune de Tchaourou.

Ainsi, L’ancien ambassadeur du Bénin près de la Turquie Moïse Kérékou était le mardi 12 janvier 2021 dans ce village pour remercier de vive voix cette jeune dame pour son courage, et dans le même temps lui remettre les clés de sa nouvelle boutique qu’il lui a installée en signe de reconnaissance. D’un montant d’environ un million quatre cents mille francs Cfa, le magasin équipé de vivres de toutes sortes est érigé à Tchatchou pour permettre à l’héroïne d’avoir son autonomie financière à partir de ce commerce. «Je suis venu saluer aujourd’hui le courage, l’acte de bravoure qu’a posé Sakina en sauvant du fleuve Okpara cinq vies. C’est ce qui m’a motivé à lui faire cette boutique qui permettra de commencer son commerce et d’envisager l’avenir avec beaucoup de joie », a laissé entendre le donateur. En dehors de la boutique, l’ambassadeur Moïse Kérékou a également remis à la jeune dame de Woria, un chèque d’un million de francs Cfa. Des sous qui lui permettront d’accroître davantage son commerce quand elle le voudra.
Très émue, la bénéficiaire n’a eu que des mots de remerciement à l’endroit de son généreux donateur. « Je remercie du fond du cœur Moïse Kérékou. Jamais je n’oublierai cet homme. Que Dieu le récompense et fasse de lui un homme aimé de tous », s’est-elle exprimé.
Il faut signaler que la remise des clés de la boutique à Sakina Harouna s’est fait en présence de son époux, ses parents et de la population de cet arrondissement.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *