EN VISITE SUR LA ROUTE LOKOSSA -DEVE-APLAHOUE -FRONTIÈRE DU TOGO EN CHANTIER : Le ministre Hehomey satisfait de l’évolution des travaux . 66% de taux d’exécution

2 mois ago | Written by
1 300 vues
0 0

Le ministre des infrastructures et des transports Hervé Hèhomey a effectué le vendredi 30 octobre dernier, une descente sur la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière du Togo en chantier. Il était accompagné pour la circonstance de quelques parlementaires des départements du Couffo et du Mono notamment les honorables Gérard Gbénonchi, Dakpè Sossou, Richard Allossohoun, Ernest Mèdéwanou, Joseph Amavi Anani, Étienne Tognigban, Euric Guidi.. L’objectif de cette descente du ministre qui entre dans le cadre de la visite des chantiers routiers en cours d’exécution pour le compte du Programme d’Action du Gouvernement (Pag), était de constater l’évolution des travaux et recueillis dans le même temps les doléances et préoccupations des élus et des populations.

Cette route longue d’environs 46 kilomètres et dont les travaux ont été lancés en février 2019, est actuellement à un taux de 66 % d’exécution. Selon le ministre Hèhomey, la construction de cette route qui fait frontière au pays frère du Togo est une volonté du chef de l’Etat de sortir le département du Mono de son enclavement mais aussi de relier les deux départements pris en compte par le projet, avec les autres départements frontaliers. « C’est un axe routier qui relie deux chefs-lieux de département du Couffo. Et mieux, cette route nous permet de relier le pays frère voisin du Togo », a souligné le ministre. L’autorité a également recueillis les doléances des populations et des élus.
Ceux-ci ont plaidé pour l’aménagement en deux fois deux voies à l’entrée de la ville d’Aplahoué, le bitumage de certaines routes très importantes pour le développement de leurs localités, la construction d’ouvrages de franchissement afin de faciliter la vie sociale et économiques des populations du Mono et du Couffo etc..
Le ministre Hehomey ayant prêté attention à toutes ces doléances a promis qu’une attention particulière sera faite à leur étude diligente par les services de son ministère pour satisfaire les attentes des populations et des députés.
Les élus ont d’ailleurs remercié le ministre qui a tenu, à les associer à cette tournée. À les en croire, c’est une innovation car, « jamais on ne nous associé. C’est la première fois qu’un ministre nous associe à une telle activité, la visite des chantiers du Pag », a fait savoir l’honorable Euric Guidi.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *