ENSEIGNEMENT SECONDAIRE DANS LE BORGOU : Plus de renvoi d’élèves filles pour cause de grossesse dans les lycées et collèges

3 mois ago | Written by
1 612 vues
0 0

 

Depuis quelques années déjà, les élèves filles porteuses d’une grossesse n’ont plus la chance de poursuivre leurs études dans les établissements publics comme privés parce qu’elles sont renvoyées à cause de leur état. Une décision des chefs d’établissement contraire aux textes en vigueur.
Alors pour mettre fin à cette méthode en vogue dans le département du Borgou, le Directeur Départemental de l’Enseignement Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle (Ddestfp) du Borgou a annoncé la fin de la récréation.

Dans une note circulaire publiée sur les réseaux sociaux, Abdou Hadi Biga a fait savoir que renvoyer une apprenante des classes parce que cette dernière est enceinte renforce davantage la déperdition des filles en milieu scolaire et recule les efforts du gouvernement ainsi que des acteurs de l’école dans la lutte pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école.

Le responsable de l’enseignement secondaire dans le Borgou a, dans sa note, invité les chefs d’établissements à se conformer aux textes de la république afin de permettre à ces élèves de continuer malgré leur état, leur cursus scolaire si elles le désirent.
Abdoul Hadir Biga a pour finir promis de veiller personnellement au respect de la note.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Actualité · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *