FONDATION VALLET/ CAEB DE NATITINGOU : Le Club d’Intelligence Artificielle outillé sur Le « Node MCU ESP8266 »

7 jours ago | Written by
3 380 vues
0 0

 

Les membres du Club d’Intelligence Artificielle (Cia) du Conseil des Activités Educatives du Bénin (Caeb) de Natitingou sont désormais mieux outillés sur le « Node Mcu Esp 8266 », qui est une initiation à la domotique classique. C’était à travers un atelier de formation pratique de cinq jours initié par la Fondation Vallet. Cette formation dont les travaux prendront fin ce jeudi 14 janvier 2021, a pour objectif de permettre aux jeunes élèves et étudiants, membres du Club, de toucher du doigt la théorie qu’ils apprennent dans les classes et amphis en matière d’intelligence artificielle.

Wilfried AGNINNIN

Le « Node Mcu Esp 8266 », une initiation à la domotique classique est désormais à la portée des membres du Club d’Intelligence Artificielle du Caeb Natitingou. Pour Hugues Boni, Génie électrique et informatique industrielle, Développeur Web Mobile et formateur de l’Atelier, « Avec tout ce que nous avons appris à ces jeunes, ils seront capables de créer un système pour contrôler les lampes à travers un smart phone ou la voix. Par exemple par la voix on dit à une lampe de s’allumer et elle s’allume et on dit de s’éteindre et elle s’éteint ». Cette formation qui a fait suite à une précédente, précise-t-il, sont des briques de base posées pour la prochaine étape consacrée à la robotique. « Après cette prochaine étape, nous allons commencer par fabriquer de petits robots intelligents, des voitures qui s’auto-conduisent, évitent les obstacles et respectent les panneaux de signalisation de la route, c’est ça l’objectif, montrer qu’avec ce qu’on nous apprend à l’école, si nous poussons un peu nos recherches et notre curiosité nous serons capables de faire aussi des choses intéressantes », a confié le formateur. Il a témoigné sa gratitude et reconnaissance à la Fondation Vallet et le Caeb, sans qui cette formation ne saurait être possible et s’est satisfait de l’abnégation dont les membres du club ont fait montre.
La phase de démonstration devant caméra et témoins, animée entre autres par Bio Orou Bouyagui, étudiant et membre du Club, a permis de rassurer le formateur et surtout le responsable du Caeb Natitingou de l’atteinte de l’objectif de la formation.

« Quand au début de formation on nous a dit qu’on allait apprendre à allumer les lampes et ouvrir les portes à travers le téléphone et même la voix, honnêtement je n’y croyais pas trop, mais au terme de la formation, en plus de croire, c’est que je suis capable de le faire, mon mot c’est de remercier la Fondation Vallet et les responsables du Caeb et notre formateur », a laissé entendre Mouniratou Issa, élève en 1ère C au collège d’enseignement général 1 de Natitingou et membre du Club d’Intelligence Artificielle du Caeb de Natitingou.

En plus de dire son admiration pour la qualité des résultats obtenus au terme de ces quelques jours de formation, le responsable du Centre d’animation et de formation (Cfa) du Caeb de Natitingou, a saisi l’occasion pour informer le monde scolaire de la richesse documentaire de ce centre de lecture. « Nous avons une bibliothèque qui est l’activité la plus importante du centre, dans cette bibliothèque nous avons beaucoup de services, notre fonds documentaire est riche de plus de 11 mille ouvrages, les enfants peuvent venir lire gratuitement, ceux qui veulent s’abonner pour bénéficier des prêts d’ouvrages payent juste un forfait », a indiqué Anatole Kpehoumbè. L’animation d’une bibliothèque, dira-t-il, ce n’est pas que des livres. « C’est pourquoi nous avons actuellement cinq clubs, à savoir un club de théâtre, un club de scrabble, un club d’anglais, un club de conférence débat sur les sujets d’actualité et des thèmes abordés dans les livres au programme et un club d’intelligence artificielle qui d’ailleurs est à l’honneur aujourd’hui et qui nous émerveille beaucoup », a fait savoir le responsable du centre. En précisant que le Caeb Natitingou est à plus de 100 mille fréquentations par ans, il a appelé les enseignants aussi bien de la maternelle, du primaire, du secondaire que du supérieur et surtout les élèves à venir découvrir la bibliothèque afin d’améliorer leur performance et leur résultat scolaire pour plus d’excellence en milieu scolaire.

 

Des appreanats en formation pratique

Les participants lors de la formation


Le présidium

Article Categories:
A la une · Actualité · Littérature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *