FORUM DES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT DU BORGOU : Une instance dirigeante dynamique pour un département bien géré

4 mois ago | Written by
1 807 vues
0 0

 

 

Des Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) intervenant dans le département du Borgou, toutes catégories confondues, ont répondu présents à la session annuelle du Forum des Partenaires au Développement (Fopad) du Borgou. Après la refonte voulue et opérée par le préfet Djibril Mama Cissé l’édition précédente, le Fopad de 2020 s’est penché le jeudi 1er octobre dernier, sur le bilan et les perspectives avec un point d’honneur sur la synergie d’actions des Ptf en vue d’un développement équilibré des communes du département du Borgou.

Wahabou ISSIFOU

Ils sont plus de 100, ces partenaires techniques et financiers de toutes les catégories confondues, présents et actifs pour aider à apporter des réponses aux problématiques de développement sur le territoire du Borgou. A cet effet, dans l’optique de créer une synergie et assurer une plus grande efficacité dans leurs interventions est né en 2006 le Forum des Partenaires au Développement (Fopad) du Borgou. 10 ans après sa création, les fruits étaient loin de tenir la promesse des fleurs.
Ainsi, après sa prise de fonction en 2016, le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a voulu nouer la nouvelle corde au bout de l’ancienne à travers la refonte en 2018 du Fopad. Cette refonte visait, selon le préfet, la dynamisation du Forum et l’amélioration de l’efficacité des interventions de tous les partenaires dans le département du Borgou. C’est donc avec beaucoup d’allégresse qu’il a été organisé, jeudi 1er octobre dernier à l’auberge le Rucher de Komiguéa la première session annuelle du Fopad. Il a réuni autour du préfet Cissé, les maires des communes du département, des directeurs des services déconcentrés de l’Etat du Borgou et les partenaires au développement.

Une spécificité dans la présentation des communications

Au cours de cette session, des thématiques spécifiques ont été développées suivant la stratégie dénommée « marché de l’information » ; histoire de faciliter le respect des mesures sanitaires liées à la pandémie de la Covid-19 et l’appropriation aux participants. Elles ont porté sur les réformes, opportunités et contraintes du Fopad ; du mapping des interventions des Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) dans le Borgou et difficultés liées à la synergie d’action ; des enjeux et perspectives de la promotion des emplois agricoles décents pour les jeunes femmes et hommes en milieu rural, Agri-Job (Attractive Agricultural Job and Business for Youth) ; et l’état des lieux , appui des Ptf à la lutte contre la Covid-19 dans le Borgou.

Le génie du préfet Cissé salué

Le président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob) a dans son mot, exprimé sa grande satisfaction pour la renaissance du Fopad qui est d’une importance capitale pour les nouveaux maires du département. Il a également salué ce génie du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé qui ne cesse d’œuvrer pour que les communes de son département soient placées parmi les communes les plus performantes du Bénin. « Le Forum des partenaires est un outil très important car il nous permet une meilleure coordination des actions des partenaires techniques et financiers que je viens remercier pour les accompagnements très appréciés à nos administrations et pour les solutions qu’ils apportent aux préoccupations des populations. », a-t-il ajouté en invitant les partenaires à travailler en synergie car leurs apports sont inestimables.
Pour Bertin Danvidé, chef du bureau de zone de l’Unicef Parakou et chef de file des Ptf, cette circonstance est une excellente occasion pour l’ensemble des Ptf exerçant dans le département pour se rencontrer, échanger sur les interventions et avoir des interactions avec les autorités à tous les niveaux. C’est pourquoi, au nom de tous ses collègues des Nations Unies, des institutions et organisations internationales, des projets et programmes, des Organisations Non Gouvernementales (Ong) et associations nationales, il a adressé sa gratitude au préfet Cissé.

Dans la suite, Bertin Danvidé a indiqué que les contributions des Ptf sont diverses et se résument en de nombreux résultats en vue de l’atteinte des Objectifs du Programme de Croissance pour le Développement Durable adopté par le gouvernement du Bénin en 2018, et de façon plus large à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (Odd). Ainsi, selon lui, cette assise n’est qu’une reconnaissance des efforts consentis, et il s’en félicite au nom des Ptf qui œuvrent dans le Borgou en permanence pour le développement des communes et pour l’amélioration de la qualité des services publics rendus aux populations sous la coordination du préfet et des maires du Borgou. il a, pour finir, au nom des Ptf, pris l’engagement de s’investir au cours des années à venir dans des réflexions stratégiques et bien d’autres activités pour rendre plus efficaces et efficients leurs partenariats dans le cadre du Fopad et notamment la dynamisation des groupes thématiques.

Le préfet Cissé satisfait


Le préfet Djibril Mama Cissé s’est réjoui du redémarrage du processus à travers l’organisation de cette session qui permettra d’insuffler un nouveau dynamisme au fonctionnement du creuset. «  A cet effet, il importe de s’assurer de la mise œuvre des décisions issues de la refonte afin d’apprécier l’état d’avancement du processus. », a-t-il indiqué en précisant que l’aboutissement de cette réforme appelle la mobilisation des uns et des autres autour des défis communs, «  c’est ce qui sous-tend la devise ‘’ plusieurs partenaires, une synergie d’actions pour un développement équilibré et harmonieux des communes du Borgou’’ ». Tout en remerciant les Ptf, il a invité les maires à s’impliquer personnellement pour porter les actions du Fopad dans leurs communes respectives et contribuer à son rayonnement.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *