HARCÈLEMENT EN MILIEU PROFESSIONNEL AU BENIN : Thérèse Waounwa condamne la 7e législature

5 mois déjà | Écrit par
3 037 vues
0 0

Les réseaux sociaux sont enflammés par la polémique sur le phénomène de harcèlement sexuel depuis quelques jours. Ainsi, la présidente du mouvement des femmes pour la liberté au peuple et le progrès social, Thérèse Waounwa, bien qu’elle reconnaisse que le mal est aussi vieux, rend néanmoins responsable la septième législature pour avoir renforcé le phénomène par certaines lois.
En effet, le mercredi 06 mai dernier, dans une déclaration, le mouvement des femmes pour la liberté au peuple et le progrès social s’est prononcé sur le sujet de harcèlement sexuel. Selon Thérèse Waounwa et ses paires, le harcèlement sexuel des femmes en milieu de travail, est un phénomène vieux au Bénin, mais aggravé par la loi n°2017-05 du 29 août 2017 portant embauche, placement de main d’œuvre et résiliation du contrat de travail en République du Bénin. Dans leur déclaration, Thérèse Waounwa et Mathurine Sossoukpè apportent leurs soutiens à Angela Kpeidja et, à travers elle, à toutes les victimes de harcèlement sexuel.
Pour ces femmes amazones, la lutte contre le phénomène doit commencer par la remise en cause des lois querellées, qui ont fragilisé l’emploi, et ensuite procéder à des poursuites judiciaires contre les potentiels auteurs de harcèlement sexuel.

Huguette LAWANI (Stg)

Catégorie :
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort