Chers internautes, abonnés, clients et partenaires du site d'information Daabaaru, suite à la décision de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) portant suspension des médias en ligne n'ayant pas une existence légale, nous portons à votre connaissance que nous ne serons pas en mesure de mettre en ligne les informations à compter du 10 juillet à minuit.


L'équipe de rédaction de Daabaaru vous présente ses sincères excuses et vous rassure que les démarches sont entreprises pour la régularisation au plus vite de la situation.

JOURNÉE MONDIALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS L’ALIBORI : Abibou Bachabi en parfaite communion avec les couches vulnérables

7 mois déjà | Écrit par
670 vues
0 0

JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS L’ALIBORI

Abibou Bachabi en parfaite communion avec les couches vulnérables

Le maire de la ville de Kandi Abibou Orou Gani Bachabi est sensible aux cris de cœur des personnes handicapées de sa commune en particulier et du département de l’Alibori en général. Pour témoigner sa reconnaissance à l’endroit de ces couches vulnérables, l’autorité communale a communié avec ces dernières le mardi 3 décembre dernier dans l’enceinte du Centre de Promotion Sociale (Cps) de Kandi. Cette communion fraternelle qui a réuni les handicapées venus des communes de l’Alibori, s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des personnes handicapées célébrée les 3 décembre de chaque année. Une journée qui permet de réfléchir sur les conditions de vie et de travail des personnes handicapées.

Pour la porte-parole des personnes handicapées de l’Alibori Adiatou Adamou, la commune de Kandi fait un temps soit peu d’effort dans la défense des droits des personnes vivant avec un handicap. Cependant, des actions restent encore à mener selon elle, pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. Elle souhaite la construction des aires de jeux, la dotation des personnes handicapées de matériels de travail, l’octroi des crédits pour des activités génératrices de revenus.
En recevant leurs doléances le maire Abibou Bachabi a promis prendre en compte avec l’aide du conseil communal les différentes doléances à lui adressées. Pour le maire, ces personnes n’ont pas choisi vivre avec un handicap, c’est la volonté de Dieu. C’est pourquoi il a invité ces dernières a toujours remercié l’Éternel des armées à chaque fois qu’elles sont en vie.

La visite guidée des différents ateliers d’apprentissage installés au Cps de Kandi a mis un terme à cette communion fraternelle.

Wilfried AGNINNIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *