148 vues

MAIRIE DE GOGOUNOU

Les recettes des marchés à bétail font polémique

. L’Algmbg déclare 11 599 150F Cfa

Le conseil communal de Gogounou a tenu le jeudi 28 novembre dernier sa quatrième session ordinaire au titre de l’année 2019. Au nombre des points inscrits à l’ordre du jour, il y avait le vote du budget primitif de l’année 2020 et le rapport du maire au titre du quatrième trimestre de l’année 2019. Ainsi, le maire de Gogounou Moutawakirou Gounignan aurait affirmé lors de la présentation de son rapport que les marchés à bétail de Gogounou et de Petit Paris auraient produit comme recette à la mairie un montant de 6 923 000 F cfa. Des chiffres qui vont en contradiction avec ceux que détiennent les responsables du marché à bétail de Gogounou.

En effet, selon son président El Hadj Demmo Tidjani, l’Association Locale de Gestion du Marché à Bétail de Gogounou (Algmbg) a versé à la mairie de Gogounou de janvier à novembre 2019, un montant de 11 599 150F Cfa. Selon le comptable de l’Algmbg Abdou Razack Boukari, durant cette période de janvier à Novembre, il y a trois personnes qui ont l’habitude de faire séparément le recouvrement chaque semaine. Il s’agit selon lui de Sabi Yari Gorosso Chef Service Affaires Economiques et Marchandes (Saem), Mouniratou D. Mama collaboratrice du C/Saem et Séro Yamoussa stagiaire.

Ces chiffres de l’Algmbg avancés les reçus de versement à l’appui ne sont pas du tout conforment à ceux que détiennent la mairie de Gogounou. Il convient donc d’émettre quelques interrogations telles que: quel montant la mairie a concrètement perçu durant cette période ? Puisque l’Algmbg a effectivement donné une somme de 10 599 150 plus 1.000.000 d’avance sur recettes perçues par Sabi Yari Gorosso le 26 octobre dernier, ce qui fait un total de 11 599 150F Cfa, où est passée la somme de 4 676 150F Cfa ?

Contacté, le maire se réserve d’avancer des chiffres avant de s’être remis au service des impôts en charge de faire le recouvrement des Taxes de Développement Local (Tdl). Cependant, le Chef de l’arrondissement de Gounarou Adam Assan confirme le montant de 6. 923.000f qui selon lui, a été déclaré par le maire lors de la session budgétaire. Il va plus loin en dénonçant d’autres irrégularités dans plusieurs autres secteurs tels que celui des céréales et du coton.

C’est sans doute le début d’un feuilleton qui s’annonce très long avec plusieurs épisodes. Wait and see donc.

Wahabou ISSIFOU

148 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *