MARCHE DES FEMMES POUR LA PAIX AU BENIN : Elles demandent la restauration de la démocratie

3 mois ago | Written by
1 560 vues
1 0

 

Restaurer la démocratie pour des élections inclusives, justes et équitables. Tel a été l’objectif de la marche des femmes béninoises qui a eu lieu sur toute l’étendue du territoire national le samedi 31 octobre 2020. A Parakou, les Femmes Leaders Engagées pour la Paix au Bénin avec à leur tête la présidente Marie-Reine Yankpè ont battu le macadam depuis le stade omnisports de Parakou jusqu’à la place Tabéra où elles ont lu leur déclaration.
Pour Marie-Reine Yankpè, quand un groupe politique s’arroge tous les droits et impose aux autres toutes les obligations, la paix est menacée parce que ceux qui n’ont que des obligations aujourd’hui voudront avoir des droits demain, ce qui pourrait troubler la quiétude de la cité pour laquelle il est absolument nécessaire de revenir sur les anciennes dispositions électorales qui ont permis à Patrice Talon de devenir président en dépit de tout ce qui lui était reproché à tort ou à raison. Elle a dénoncé la restriction depuis ces quatre dernières années du droit de manifester sur l’ensemble du territoire national avec des arrêtés préfectoraux interdisant les manifestations publiques et privés et le vote des lois liberticides pour réprimer. « Depuis le 6 avril 2016 avec l’avènement au pouvoir du président Patrice Talon, les éléments incontrôlés de l’armée et la police font un usage excessif de la force sur les pauvres populations qui ne demandent qu’un minimum de droit de vie. », a-t-elle martelé en dénonçant les manifestations à caractère violent et armé de par les populations civiles. Elle a enfin appelé tous les béninois de la mouvance et de l’opposition, la société civile, les sages, toutes les forces vives de la Nation à s’assoir autour d’une table telle que se fut en février 90, pour des conditions qui assurent une élection apaisée.
En recevant la déclaration des Femmes Leaders Engagées pour la Paix au Bénin, Félix N’Pocha, secrétaire général de la mairie de Parakou, représentant le maire, a salué la discipline dont elles ont fait montre durant leur marche. Il a pris acte de la déclaration en promettant rendre compte à qui de droit.

Wahabou ISSIFOU

 

 

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *