NON RESPECT DES LIMITATEURS DE HAUTEUR DANS LA VILLE DE PARAKOU : Quand les gros porteurs contournent l’interdit .Le Cnsr et la mairie appelés à veiller au grain

4 mois ago | Written by
1 677 vues
0 0

 

Depuis environs deux ans, des limitateurs de hauteur sont érigés dans la ville de Parakou pour mieux réguler la circulation des camions gros porteurs à l’intérieur de la ville. Ces limitateurs installés au niveau des entrées du centre ville et dans certains endroits stratégiques visent la libre circulation des personnes et des biens en toute sécurité surtout pendant la journée.
Mais force est de constater avec regret que ce nouveau plan de circulation instauré par les autorités municipales de Parakou en collaboration avec le Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) n’est toujours pas respecté par certains conducteurs de gros porteurs. Ces derniers contournent l’interdit occasionnant parfois des accidents de circulation. D’ailleurs, il est loisible de constater en pleine journée, surtout aux heures pointe, des conducteurs de camions contournés ces limitateurs de hauteurs. Ainsi, certains limitateurs sont percutés par ces gros porteurs pour cause d’incivisme et du non respect du code de la route. Un comportement qui témoigne d’un manquement de la part des populations qui ne sont pas prêtes à s’adapter à la modernité en ce qui concerne la circulation urbaine. Pourtant le Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) annexe de Parakou ne cesse de mener des actions de sensibilisation depuis l’avènement de ce nouveau plan de circulation urbaine.

Après les séances de sensibilisation, les autorités feront mieux de passer à la vitesse supérieure en sanctionnant ces récidivistes. Elles ne doivent pas attendre que des incidents se produisent avec des conséquences graves avant de réagir. Car, comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir, que guérir.

 

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *