ŒUVRES SOCIALES DU CLUB ACTION SOLIDAIRE A PARAKOU ET A TCHATCHOU : Jisleine Adimi tourne son regard d’amour vers les enfants

2 ans ago | Written by
1 813 vues
0 0

ŒUVRES SOCIALES DU CLUB ACTION SOLIDAIRE A PARAKOU ET A TCHATCHOU
Jisleine Adimi tourne son regard d’amour vers les enfants

En dehors des micros et des cameras, la journaliste Jisleine Adimi vient démontrer son amour pour les enfants à travers une tournée de charité qui l’a conduite à Parakou et à Tchatchou le lundi 24 septembre dernier. C’est avec les bras chargés de vivres et de vêtements pour enfants qu’elle s’est rendue dans certaines écoles et orphelinats de Parakou et de Tchatchou au nom du club Action Solidaire.

Edouard ADODE

« Nul n’est heureux tout seul », dit-on. C’est ce qu’ont justement compris la journaliste Jisleine Adimi et son club Action Solidaire. Et pour joindre l’acte à la parole elle s’est rendue le lundi 24 septembre dernier à Parakou et à Tchatchou afin de donner de la joie à des milliers d’enfants. Très tôt le matin de ce lundi 24 septembre la généreuse dame s’est dirigée vers le collège catholique saint Thomas d’Aquin de Parakou accompagnée d’Ariane Adjolohoun communicatrice et spécialiste des questions d’éducation sexuelle. Devant un parterre d’apprenants et d’enseignants, les deux mères ont eu une causerie sur les dangers de la sexualité en milieu scolaire avec les âmes innocentes de cet établissement. La spécialiste de la question a outillé les apprenants sur les moyens par lesquels ils pourront éviter de tomber dans des pièges d’une sexualité précoce surtout en milieu scolaire. Pour Ariane Adjolohoun, « un élève qui s’adonne à une sexualité précoce est comparable à quelqu’un qui mange un plat riz mal cuit ». Donc elle a conseillé les apprenants à attendre le moment propice où ils pourront jouir délicieusement et pleinement de leur sexualité sans aucun regret.
Après l’étape de saint Thomas d’Aquin de Parakou, cap a été mis sur l’orphelinat Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Tchatchou. Elle est allée visiter les orphelins de ce centre avec des vivres, des kits scolaires, des moustiquaires et des vêtements pour enfants. Au cours de la cérémonie de la remise de ces importants lots, Jisleine Adimi a salué la sollicitude de la Fondation Luc Atrokpo et de l’Organisation Non Gouvernementale Regard fraternel qui n’ont ménagé aucun effort pour l’accompagner dans cette action. En recevant ces dons, les bénéficiaires n’ont pas caché leur joie et leur satisfaction pour ce geste d’amour témoigné à leur égard.
Dans la même journée, elle est retournée à Parakou où cette fois-ci, elle s’est rendue à l’internat Maman Marie Maga pour le même geste comme à Tchatchou. Le mercredi 26 septembre, elle a reçu les enfants du tissu social scolaire. Ces enfants ont bénéficié de plusieurs conseils personnalisés par rapport à leur orientation scolaire et la gestion de leurs difficultés financières avec leurs études.
La donatrice ne compte pas s’arrêter en de si bon chemin, elle pense visiter d’autres départements du Bénin les jours à venir pour partager le bonheur avec les démunis de la société.

Article Categories:
A la une · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort