PHOTOGRAPHIE A L’ERE DU NUMÉRIQUE : Quand les selfies et autres applications pullulent !

2 ans ago | Written by
1 428 vues
0 0

PHOTOGRAPHIE A L’ERE DU NUMÉRIQUE
Quand les selfies et autres applications pullulent !

Autrefois reconnue pour son importance et sa valeur, la photographie perd de plus en plus sa place. Depuis sa création à ce jour, elle a connue plusieurs évolutions quitte à sa disparition progressive. Surtout avec l’avènement du numérique qui fait que, les gens ne font plus recours au photographe parce que possédant des smartphones pouvant à la fois leur permettre de faire des images et prendre des vidéos. Une situation qui attire l’attention des observateurs quand on sait que la photographie est un métier d’avenir et doit perdurer.

Maroufatou KAKPO (Stg)

Enfin d’immortaliser des cérémonies importantes, le port d’un nouvel habit ou autres occasions spéciales, l’usage des appareils photos battaient le plein au sein des populations. Ainsi les photographes étaient vivement sollicités par ceux là ne possédant pas d’appareils photos.

De l’évolution de la photographie

D’images blanc noir à images à couleur aujourd’hui, plusieurs changements ont été associés à la photographie aussi bien des appareils photos que des photos obtenues. En effet, ces changements se sont adaptés aux réalités de chaque époque. Comme l’explique Abdoulaye Biaou photographe depuis 15 ans, « on fait des changements dans le métier pour s’adapter aux goûts de l’époque. Par exemple aujourd’hui on a des appareils numériques qu’on avait pas à cause de l’ère numérique ». Le métier de la photographie a connu de nombreuses réformes mais toutes dans un seul but, celui de s’adapter aux exigences de chaque époque. Surtout avec l’avènement du numérique dans le monde qui a bouleversé plusieurs choses au sein de ce noble métier d’avenir aujourd’hui banalisé.

De l’impact du numérique sur la photographie

L’avènement du numérique a impacté tous sur son passage. La photographie n’a donc pas été épargnée. « Avant on nous sollicitait chaque jour pour des photos en guise de souvenir mais aujourd’hui avec le numérique on ne trouve plus de clients », a affirmé amèrement le photographe. A en croire ces dires, avec le numérique, l’avènement des smartphones, des selphies et autres applications de ces smartphones pouvant permettre de faire des photos et vidéos à la fois, les photographes ne sont plus sollicités. « Moi je préfère la photographie numérique parce-que c’est très facile à sauvegarder et à transporter de même qu’à transférer! L’on peut se déplacer partout avec ces photos dans la poche ( les smartphones) », s’exprime Rodolphe Chabi, étudiant. « Avec les réseaux sociaux, les photos sont très faciles et très simples à envoyer contrairement aux photos sur papier. Aussi l’avancée de la technologie fait qu’on peut sauvegarder ses photos dans différents comptes (Drive…) et les récupérer au cas où le téléphone serait perdu», poursuit-il.
Plus besoins donc des services d’un spécialiste si soi même on peut être photographe avec un smartphone ou encore d’apprendre le métier de photographie.

Pourtant un noble métier qui doit perdurer

Peu sont ces photographes ayant des apprentis. Tel est le constat amer fait dans la ville de Parakou. A croire que les jeunes ne sont pas intéressés ou que le mériter de la photographie perd sa place du rang des métiers d’avenir. « Non, la photographie est un métier d’avenir, c’est passionnant, c’est de l’art. Au cours de mes quinze ans de métier je ne regrette vraiment pas avoir choisi la photographie », a laissé entendre Abdoulaye Biaou. « Nous nous arrangeons pour que ceux qui sont désireux d’apprendre le métier le fasse bien et en soient fière », confie Mayoul photographe. Parce ce que continue-t-il, on a remarqué que les jeunes ne veulent plus fournir d’efforts donc s’accrochent aux smartphones.
Il est important que la population comprenne l’importance du métier de photographe et permettent à ces derniers de gagner leur pain. Ce en sollicitant leurs services. Les jeunes doivent comprendre qu’il n’y a point de sous métier et qu’ils feraient mieux d’apprendre le métier et être professionnel dans le domaine au lieu de se faire former à base de smartphones. Certes ces smartphones possèdent des applications très avancées et sont même utiles aux photographes aujourd’hui mais n’empêche que les photographes sont professionnels dans le domaine de la photographie. Un domaine qui doit être promu.

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort