POUR AVOIR POSITIONNE DES FEMMES LORS DES COMMUNALES PASSEES : Les Consortia Baani et Wanep-Rifonga Bénin distinguent les partis politiques

4 mois ago | Written by
1 404 vues
0 0

Le mercredi 30 septembre dernier, les studios de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (Ortb) ont servi de cadre à un événement de reconnaissance du meilleur parti politique ayant bien positionné les femmes lors des élections communales et municipales de mai dernier. L’initiative qui émane des Consortia Baani et Wanep-Rifonga Bénin vise à encourager les partis politiques à assurer la participation plus accrue des femmes dans les instances de prise de décisions au Bénin. L’événement qui a été diffusé sur l’Ortb, Canal3 et sur les réseaux sociaux a permis de décerner des prix dénommés « I know politics ».

Wilfried AGNINNIN

L’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (Udbn) vient en tête avec 489 candidatures féminines positionnées suivie du Parti du Renouveau Démocratique (Prd) 421, de l’Union Progressiste (Up) 300, des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) 254 et en dernière position du Bloc Républicain (Br) 247 pour les élections communales et municipales dernières. C’est pour célébrer l’engagement du leadership de ces partis politiques ayant bien positionnés les femmes, surtout les jeunes candidates, sur les listes électorales que les Consortia Baani et Wanep-Rifonga Bénin ont organisé cet événement. Il s’agit d’une manière générale pour ces consortia d’encourager la sensibilité au genre dans les formations politiques en vue d’une participation plus accrue des femmes aux instances de prise de décisions.
Au cours de cet événement, toutes les huit formations politiques retenues par la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna) pour les élections communales de 2020 ont reçu chacune une attestation de reconnaissance pour le positionnement des femmes. En plus des attestations, les cinq formations politiques qui ont participé aux élections sont reparties avec un trophée en fonction de leur catégorie. Les trophées qui symbolisent une femme et un homme tenant le Bénin sur un socle présentant le message suivant, « Prix de reconnaissance du meilleur parti politique pour la promotion de la femme – élections communales de 2020 », ont été remis aux partis ayant plus d’élues femmes et mieux positionnés de femmes. De façon exceptionnelle, l’ancien maire de N’Dali Gaston Yorou qui a cédé sa place à une femme au conseil communal a reçu, une lettre de félicitations de la part de consortium Baani. Un plaidoyer est fait pour plus de femmes dans les instances de prise de décisions des partis et sur les listes pour les prochaines consultations électorales.

Dans son allocution, la représentante des consortia a fait savoir qu’au cours de la période de préparation des élections communales et municipales de 2020 passées au Bénin, plusieurs rencontres d’échanges et de plaidoyers ont été menés à l’endroit des leaders des huit partis politiques au niveau communal, départemental et national par les membres des Consortia Baani et Wanep-Rifonga pour un meilleur positionnement des femmes sur leurs listes de candidature. « Nous nous réjouissons de la prise de conscience des leaders des formations politiques en faveur du positionnement des femmes, même s’il existe encore quelques zones de résistance », s’est-elle réjouie. A l’en croire, grâce aux actions menées par les deux consortia, un répertoire de femmes compétentes a été réalisé avec un vivier de 294 jeunes femmes leaders engagées dans les partis politiques. Tout ceci, pour un meilleur positionnement des femmes sur les listes électorales dans toutes les 77 Communes du Bénin. En faisant le bilan, elle a démontré que le nombre de femmes élues conseillères est passé de 65 en 2015 à 76 en 2020, soit une augmentation de 15,58 %. Selon les statistiques, 32 femmes sont élues dans l’exécutif des communes. Cependant, le nombre de femmes maires est passé de 4 à 3 le 23 Septembre dernier, suite au remplacement du maire de Adja-Ouèrè. Elle n’a pas manqué de témoigner sa reconnaissance à l’endroit de la Coopération Suisse au Bénin et de Care international Bénin-Togo pour leur accompagnement indéfectible.

Il faut rappeler que cet événement qui s’inscrit dans le cadre du Programme de Renforcement des Capacités d’Action des Femmes (Recafem) cofinancé par la Coopération Suisse et les Consortia Baani et Wanep-Rifonga est mis en œuvre dans les 12 départements du Bénin avec l’appui technique de Care International Bénin-Togo pour remédier à la faible représentativité des femmes aux postes nominatifs et électifs.

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *