555 vues

POUR UNE VERITABLE ACCELERATION ET INTEGRATION DE LA FILIERE CAJOU AU BENIN

Le projet BéninCajù désormais au cœur de l’Atda4

Le projet BéninCajù financé par le Département Agricole des Etats-Unis d’Amérique (Usda) et mis en œuvre par l’Organisation Non Gouvernementale TechnoServe et Catholic Relief Service (Crs) vient d’installer ses bureaux à la direction de l’Agence Territoriale pour le Développement Agricole pôle 4 (Atda4) à Parakou. La cérémonie d’inauguration de ces locaux s’est déroulée le vendredi 11 octobre dernier en présence du directeur adjoint pays de TechnoServe Soulé Manigui, du directeur de l’Atd4 Kassimou Issiaka et bien d’autres acteurs de la filière anacarde.

Edouard ADODE

Pour plus de proximité entre l’Atd4 et le projet BéninCajù en vue d’impulser une véritable accélération et intégration à la filière cajou au Bénin, l’Ong TechnoServe en charge de ce projet ambitieux a été autorisée par le ministère de l’agriculture à installer ses bureaux dans l’enceinte de la direction de l’Atda4 à Parakou. Ainsi, le vendredi 11 octobre dernier, les deux structures partenaires ont procédé à l’inauguration des locaux qui abritent désormais le projet BéninCajù.

Au cours de la coupure du ruban qui symbolise la mise en service officielle de ces bureaux, le directeur adjoint pays Soulé Manigui est revenu sur les raisons de ce rapprochement physique de TechnoServe de l’Atda4. Ces raisons qui ne sont rien d’autres que la recherche du renforcement des capacités des expertises locales et « surtout de se mettre toujours en position d’assistance technique, en accompagnateurs des acteurs qui sont les premiers porteurs de tout ce qui est initiative de développement ». Il a, au nom du directeur pays de TechnoServe, réaffirmé l’engagement de cette Ong aux côtés du gouvernement du Bénin pour l’atteinte de ses objectifs pour une filière anacarde performante au Bénin.

Quant au directeur de l’Atda4 Kassimou Issiaka, il s’est réjoui de ce rapprochement entre les deux structures. Tout en remerciant l’Ong TechnoServe pour son assistance à son « bébé » qui est l’Atda4, Kassimou Issiakou est revenu sur certaines actions de cette Ong pour l’amélioration de la filière anacarde au Bénin. Ainsi, il a mis l’accent sur la sélection et la formation des 40 pépiniéristes, la formation des producteurs sur les itinéraires techniques de l’anacarde et bien d’autres.

Cette cérémonie d’inauguration a pris fin par la visite guidée des locaux.

555 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *